Même au creux du lit, les disparités hommes-femmes persistent ! Face au sommeil, qui est un besoin universel, les deux sexes ne sont pas égaux. Selon les résultats du 1er Observatoire du Sommeil, 66 % des hommes dorment maximum 7h contre 59 % pour les femmes. Alors, qui de la femme ou de l’homme a le sommeil le plus réparateur ?

Dormir est un besoin vital et universel. Pourtant, plus d’1 Français sur 2 dit avoir un sommeil non récupérateur. Mais quel est le sexe le plus touché par ce fléau ? Sommes-nous tous égaux face au dodo ? Selon les résultats du 1er Observatoire du Sommeil réalisé par la Fondation Adova et l’institut Ipsos, 66 % des hommes dorment 7h ou moins contre 59 % pour les femmes. Pourtant, ces dernières sont 60 % à affirmer avoir le sentiment d’avoir mal dormi (vs 50 % pour les hommes). Pourquoi ? En 2013, des chercheurs de l’Université de Duke en Caroline du Nord affirment que les femmes auraient besoin de davantage de sommeil que les hommes. Celles qui seraient privées d’un sommeil suffisamment récupérateur seraient plus sujettes à l’anxiété et la dépression, selon eux. D’ailleurs, 28% des femmes estiment qu’elles doivent dormir plus de 8h par nuit pour être en forme contre 19% des hommes. 

Femme vs. Homme : qui est le meilleur dormeur ? 

Le sommeil de qualité est plus qu’un objectif, un plaisir tant convoité… Pas si facile de faire une nuit parfaite et de se reposer complètement ! En moyenne 68 % des hommes et 77 % des femmes sont confrontés au moins 1 fois par semaine à l’impression d’avoir mal dormi. Le baromètre de l’Observatoire du Sommeil révèle également que les femmes ont un sommeil plus perturbé : elles sont 30 % à se réveiller 3 fois ou plus durant la nuit, soit 9 % de plus que les hommes, ce qui impacte considérablement la qualité de leur sommeil. Une chose est sûre c’est que le « mal-dormir » n’est pas sans conséquences… Des solutions restent à trouver pour que célibataires et couples dorment mieux !