Pour la première fois depuis sa création, le Salon du Livre, qui se tient du 24 au 27 mars, met en lumière les lettres et la culture d’un pays d’Afrique et du monde arabe.

 

 

L’édition 2017 de ce rendez-vous culturel permet de plonger dans la création littéraire marocaine grâce à de nombreux événements organisés au cœur du salon et hors les murs, outre des rencontres avec des auteurs marocains et de nouveaux talents émergents afin d’échanger sur la diversité et le dynamisme de la production littéraire du pays.

 

 

A cette occasion, la princesse Lalla Meryem et le chef de l’Etat français ont visité le pavillon du Maroc dont la conception, sous le thème : »Maroc à livre ouvert », a pour objectif de mettre en avant les enjeux liés à la littérature en particulier et à la culture et aux questions de société en général.

 

 

Par la suite, il a été procédé à la remise de livres à  M. François Hollande.

Avec la programmation de ce pavillon sous la thématique, « Maroc à livre ouvert », le pays se présente aux lecteurs dans sa plus grande diversité de genres littéraires, d’expressions et de langues. Elle met également en avant la variété des styles et des sujets traités qui renseigne sur une grande liberté de ton et sur une société plurielle, un Maroc qui a toujours accueilli les autres littératures, dans la grande tradition d’ouverture et d’hospitalité.

 

 

Le pavillon marocain s’étend sur une superficie de 450 m². Il abrite différentes activités qui mettent en valeur la diversité et la richesse de la culture marocaine.