Une Marocaine résidant à Dubai a été violée collectivement par trois Saoudiens dans leur appartement à Al Muraqqabat. Une peine de 10 ans a été prononcée à leur encontre par la Cour criminelle de Dubai.

 

Les faits remontent au 20 janvier, lorsque la femme de 32 ans a été accostée par les trois Saoudiens âgés de 24 à 27 ans. Ces derniers l’ont invitée à les rejoindre dans leur appartement pour une soirée.

Après quelques verres, deux des individus se sont disputés, alors que le troisième s’est enfermé dans une chambre. La victime l’a rejoint pour le réconforter après la dispute, avant qu’il ne se jette sur elle et tente de l’étouffer avec un oreiller.

Il lui ordonne de rester calme et de le laisser prendre son plaisir avec elle ainsi que son frère et leur ami. La victime n’a eu d’autre choix que d’obtempérer. Elle s’est ainsi fait violer à tour de rôle par les trois hommes.

 

 

 

Le rapport médical effectué par les autorités a ainsi confirmé la théorie du viol collectif.

 

 

Lors du procès, les trois individus ont clamé leur innocence et indiqué que la victime était consentante. Ils ont été condamnés à 10 ans de prison chacun et seront expulsés en Arabie Saoudite, une fois leur peine purgée. En attendant, ils ont encore la possibilité de faire appel.