Agression d’une fille à Martil: la police dément, la mère témoigne

L’information a été lancée sur les réseaux sociaux, hier, et s’est répandu comme une trainée de poudre. Une jeune femme maroco-allemande a été agressée dans la médina de Martil.

 

 

 

En cause ? Sa tenue vestimentaire jugée inappropriée durant le mois sacré du Ramadan. Selon le journal le360 qui a révélé l’agression, la police a démenti les rumeurs de cette agression survenue dimanche 11 juin.

 

 

« Les informations colportées sur la Toile au sujet d’une agression à l’encontre d’une jeune femme à Martil ne sont pas véridiques. Aucune plainte n’a été déposée, ni par une femme marocaine ni par une femme allemande», précise une source sécuritaire à le360.

 

Du côté des autorités locales de Martil, on parle de « rumeurs infondées ».

 

 

 

 

Nouveau rebondissement

Alors que l’affaire se tasse, la mère de la présumé victime est sortie de l’ombre et a fait une déclaration face caméra. Elle commence par préciser que sa fille n’est pas musulmane, son père est allemand et elle ignore tout du Maroc.

 

Elle poursuit en expliquant les circonstances de l’agression. « Ma fille a bu une gorgée de jus et aussitôt après, on nous a insultés, des jeunes nous ont poursuivis avec des armes comme si on était en Afghanistan… ils auraient pu nous tuer. La police sur place n’a rien fait… nous voulions leur montrer la trentaine d’individus qui se sont attaqués à nous. On nous a renvoyés à plusieurs services… Je ne compte pas m’arrêter là, je vais contacter l’ambassade. Ma fille a été agressée, elle est traumatisée. Je voulais lui montrer son pays, maintenant, elle le connaît ».

Lire aussi :  Cheb Bilal annule ses concerts au Maroc