La société russe Tatprof a lancé un « marathon de la féminité » du 27 mai au 30 juin. Elle offre une prime de 100 roubles par jour à chaque employée qui vient « bien maquillée » et en jupe pour « embellir les journées de travail ».

Gagner une prime tous les jours en portant des jupes au travail ? L’initiative parait peu concevable et pourtant… Selon des médias russes, la société Tatprof, spécialisée dans la fabrication des profils extrudés en aluminium, a lancé un « marathon de la féminité ».
Le concept ? Offrir des primes aux employées qui viennent bien maquillées, en jupe (ou en robe) du 27 mai au 30 juin. Celles qui choisissent de tenter l’expérience peuvent gagner 100 roubles par jour (soit 1,37 euros) pendant un mois.« Beaucoup de femmes mettent un pantalon automatiquement, c’est pourquoi nous espérons que cette action permettra à nos dames de sentir leur féminité et leur charme lorsqu’elles opteront pour une jupe ou une robe », a déclaré Anastassia Kirillova, la porte-parole de l’entreprise au micro de la radio locale Govorit Moskva.

Cette mesure (aberrante) a pour objectif d’unifier au mieux les équipes de Tatprof, « composées à 70% d’hommes », et « d’embellir les journées de travail », selon Anastassia Kirillova. Cette dernière assure que le port du pantalon n’est pas interdit pour autant à la gent féminine. Si l’initiative de la société russe a soit-disant « plu à tous » au sein des employés, cette manœuvre machiste est heureusement loin de faire l’unanimité. La nouvelle a, à juste titre, provoqué un tollé sur les réseaux sociaux où un canal populaire sur Telegram n’a pas hésité à la qualifier de « retour à l’âge des ténèbres. »