«Si seulement ta mère avait avorté», le dérapage d’un élu PJD contre Ibtissam Lachgar

La liberté d’expression a visiblement du mal à être assimilée par certains élus islamistes. A l’instar de l’élu de la commune casablancaise de Aïn Chock, Hisham Benlamine, qui s’en est pris à la présidente de l’Association marocaine pour les libertés individuelles (MALI), Ibtissam Lachgar, dans des termes particulièrement graves.