Mayssa Salima Ennaji: la femme qui n’aimait pas les femmes retourne sa veste… et vire son voile

En 2013, Mayssa Salima Ennaji était la coqueluche des milieux conservateurs, à tendance misogyne. Ennemie déclarée des féministes et des modernistes qui prônent l’émancipation de la femme, elle signait à cette époque une déclaration de guerre en tirant à boulets rouges sur les femmes libres et en s’inscrivant contre le projet de loi sur les violences faites aux femmes.