Trafic d’êtres humains: 500 indonésiennes envoyées au Maroc

La police indonésienne a révélé, mardi 9 avril, la découverte de quatre réseaux de trafic d’êtres humains qui ont envoyé 1 200 Indonésiens en Syrie, en Turquie en Arabie saoudite et au Maroc. Pas moins de 500 Indonésiennes ont été envoyées au Maroc pour travailler comme domestiques. Mais une fois au pays, certaines n’étaient pas payées et d’autres auraient été exploitées sexuellement.