#Masktach: quand la Toile se ligue contre Saad Lamjarred

Depuis que l’on a appris hier, la mise en détention provisoire de Saad Lamjarred, la Toile s’est emparée du hashtag #Masaktach afin de supprimer des radios marocaines les chansons du chanteur mis en cause dans une quatrième affaire de viol. Si Hit Radio a été la première a annoncer que les chansons du chanteur pop ne passeront plus sur les ondes, sur Twitter, les réactions des internautes ont été nombreuses. 

Les chansons de Saad Lamjarred ne seront plus diffusées sur Hit Radio

Hit Radio a décidé de ne plus diffuser les chansons de Saad Lamjarred. L’information nous a été confirmée par un responsable de la chaîne. Plus tôt dans la journée, Younès Boumehdi, directeur de la radio nous expliquait pourquoi les chansons de Saad Lamjarred étaient diffusées jusqu’alors. 

Retour à la case prison pour Saad Lamjarred

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, inculpé fin août en France pour viol, a été placé mardi en détention provisoire, sur décision de la cour d’appel d’Aix-en-Provence (sud) après un appel du parquet contre son placement initial sous contrôle judiciaire.

Harvey Weinstein: la vidéo de trop

Une vidéo diffusée par Sky News montre le producteur de cinéma déchu Harvey Weinstein, déjà inculpé pour agressions sexuelles et viol, tentant de flirter de façon appuyée avec l’une de ses accusatrices lors d’une réunion d’affaires en 2011.

L’Unicef réagit à l’affaire Khadija

Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, l’Unicef a réagi à l’affaire Khadija. L’organisation appelle à ce que les droits des enfants impliqués dans cette affaire soient respectés qu’ils soient victimes, témoins ou accusés.