Installée au Maroc depuis six ans Alice Morrison, une Écossaise de 57 ans, a décidé de partir à la découverte du Royaume accompagnée de trois guides et de cinq chameaux et ce, malgré la crise actuelle liée au coronavirus. Présentation d’une aventurière qui n’a pas froid aux yeux. 

Débarquée au Maroc il y a plusieurs années afin de participer au Marathon des Sables, une course qui consiste à courir 6 marathons en 6 six jours à travers le désert du Sahara avec toute sa nourriture et son équipement sur le dos, Alice Morrison est tombée amoureuse non pas d’un homme, mais de tout un pays comme elle l’explique dans une interview accordée à Forbes.

 

Cette année, dès le mois de janvier, l’Écossaise s’est installée à Marrakech afin de s’entraîner dans des conditions semblables au Marathon des Sables qui devait se tenir au mois d’avril. Mais coronavirus oblige, la course a été annulée. Grande aventurière dans l’âme, la sportive de 57 ans a tout de même souhaité se lancer un défi de taille : effectuer un trek à travers le Maroc afin de découvrir les trésors que cache notre beau pays, accompagnée seulement de 3 guides et de 5 chameaux. D’ailleurs, Alice Morrison est récemment devenue la première femme à marcher le long du fleuve Drâa de Ouarzazate à Oued Chbika avant de traverser le Sahara jusqu’à la frontière mauritanienne. Et ce vendredi 21 août, la randonneuse a entamé la troisième et dernière étape de son périple à travers le Maroc, un parcours de 1 400 kilomètres qui mènera pendant 78 jours la fine équipe à la découverte des Montagnes de l’Atlas, de Nador à Ouarzazate.

Un long périple qui ne fait pas peur à cette amoureuse de la nature. Auteure de plusieurs ouvrages dont « Esquiver les éléphants » et « Aventures au Maroc », l’originaire d’Édimbourg se plaît à partager ses aventures sur son podcast « Alice au pays des Merveilles » (« Alice in Wonderland » et ses différents réseaux sociaux.

Celle qui a passé une grande partie de son enfance en Afrique n’a pas hésité lors de son interview à partager quelques anecdotes sur ses aventures et les conditions de voyage, notamment en cette période de pandémie :« Nous serons dans des régions très reculées et prendrons beaucoup de précautions. Mon équipe de trois guides et moi-même serons tous testés et emporterons une grande quantité de masques avec nous … », a t-elle expliqué avant d’ajouter, « Nous observerons une distanciation sociale avec toutes les personnes que nous rencontrerons, et nous ne traverserons aucune ville, il est donc très peu probable que nous rencontrions des habitants. Nous vivons loin de toute incidence de Covid-19, donc tout ira bien ».