La saison des festivals est officiellement ouverte et comme chaque année, les fashionistas du monde entier nous inspirent avec leurs coiffures stylées et pointues. Tantôt rock, chic,  bohème ou encore sexy, il y en a pour tous les goûts. Un seul mot d’ordre : les mises en beauté doivent être tendances, pratiques et simples à réaliser. Suivez le guide.

Tresses en folie

Les tresses ont, depuis plusieurs années, la côte auprès des célébrités lors des festivals. Façon épi de blé fl ou placé sur le côté pour un style bohème à souhait ou nattes basiques effet décoiffé en passant par une couronne de tresse, elles sont sur tous les fronts !

Mais cette année, ce sont les tresses africaines et les boxer braids (tresses de boxeuses) qui ont la côte. Qu’on les fasse jusqu’en bas ou seulement sur le crâne, ces tresses permettent de bien dégager le visage et de tenir efficacement l’ensemble de notre chevelure. On peut alors bouger, danser et même transpirer, sans que notre coiffure ne bouge d’un cheveu !

Pour réaliser des boxer braids, il faut d’abord tracer une raie au milieu et séparer nos cheveux en deux de chaque côté du crâne. Puis, à l’avant de notre tête, on prélève trois mèches de même largeur et on réalise les trois premiers croisements à la façon d’une tresse classique en passant les mèches les unes en-dessous des autres pour donner du relief à la tresse.

Puis, on continue le tressage à l’africaine en ajoutant à chaque fois une nouvelle mèche de cheveux, prise sur le reste de la chevelure, jusqu’à ce que tous les cheveux soient tressés. On peut ensuite agrémenter nos tresses d’accessoires tels que des anneaux pour cheveux ou même ajouter un ruban au moment du tressage. À noter que ces coiffures ne doivent pas être réalisées sur des cheveux qui viennent d’être lavés, au risque de ne pas tenir.

 

Voir la vie en rose

On le sait, plus nos tenues de festival sont flashys et fluos, mieux c’est ! Et bien pour nos cheveux, c’est pareil ! Cette année, on saute le pas en teignant notre tignasse en rose, couleur phare de cet été, en mauve pastel ou même en bleu comme Cardi B ! Si on n’hésite à franchir le pas de la coloration, que l’on pourra regretter dès le festival terminé, on opte pour une perruque qui nous permet de changer de tête facilement le temps d’une journée !

 

Retour en enfance

Qui ne se rappelle pas, étant petite fille, avoir été coiffée avec deux grandes couettes sur chaque côté de la tête ? Si l’on a depuis définitivement mis de côté cette coiffure, lors des festivals, tout est permis ! On retombe alors dans nos souvenirs d’enfance en adoptant les couettes XXL bien hautes, réalisées sur une raie au milieu et des longueurs ondulées.

Autre alternative, les macarons façon princesse Leia. Réalisés avec l’ensemble de la chevelure ou seulement la moitié en laissant nos longueurs libres, les macarons ou double bun nous donnent un côté juvénile en cassant notre image de femme fatale tout en restant stylée. En effet, ces petits chignons s’accordent avec toutes les tenues et s’adaptent à tous les types de cheveux : serrés pour un effet strict ou plus flous pour un effet coiffé-décoiffé bohème, sur des cheveux raides, ondulés, courts, longs, avec frange…

 

Tirée à quatre épingles

Depuis le début de l’année, on les voit sur toutes les têtes ! Accessoires BCBG des années 1990, les barrettes agrémentent aujourd’hui nos coiffures d’une petite touche stylée.

À message, à strass, en forme de noeud papillon, de fleur ou même d’épingle à nourrice, les barrettes sont l’accessoire indispensable de cette saison.

On adopte alors une coiffure side hair, où l’on ajoute plusieurs barrettes dépareillées pour tenir le tout. On n’hésite pas à mélanger les tailles et les styles pour un effet oscillant entre le minimalisme, le chic et le rococo. Le reste de la chevelure, quant à lui, arbore un effet wavy naturel.

 

Accessoire foulard

Outre les barrettes et autres anneaux pour cheveux, le foulard est également un accessoire tendance qui apporte une petite touche hippie à notre coiffure. Sur une queue de cheval, un chignon ou porté sur le front pour un effet rétro, le foulard s’adapte à tous les styles.