Bien plus qu’un lieu uniquement dédié au sommeil, la chambre des plus petits est l’endroit de toutes les premières expériences. Pour qu’ils grandissent et s’épanouissent en toute sérénité, on leur crée un cocon harmonieux selon le principe de psycho-déco, nouvelle tendance d’aménagement qui prend ses racines dans le Feng shui. Explications.

LE PRINCIPE : UN MÉLANGE D’ORIENT ET D’OCCIDENT

Le principe de la psycho-décoration est, selon la spécialiste Alexandra Viragh , « une approche élaborée de disciplines orientales comme le Feng shui et la Vastu shastra, l’aspect ésotérique en moins. La psycho-décoration se base sur nos références communes d’Occidentaux. On y interprète par exemple les couleurs en fonction de notre nature ». Autrement dit, la formule reprend des bases de l’aménagement de méthodes orientales, chinoise et indienne, en les transposant dans nos univers occidentaux. Si tous les principes ne sont pas à prendre au pied de la lettre, il reste indispensable de respecter certaines règles pour aménager une chambre d’enfant harmonieuse où il fait bon vivre, dormir, s’amuser et s’évader. Si la place du lit et des meubles est importante, il est bon de prendre également en compte d’autres aspects.

LA LUMIÈRE

La lumière est primordiale dans le principe de psycho-déco. En effet, une pièce mal éclairée peut vite dégager une atmosphère pesante voire étouffante. Idéalement, les sources lumineuses doivent être naturelles et, si cela est impossible compte tenu de l’architecture, il est important de désencombrer les ouvertures et d’apporter des sources d’appoint de manière à avoir une homogénéité lumineuse. Petite astuce pour illuminer sans se ruiner en ampoules: placer des miroirs pour refléter les lampes ou la fenêtre et orienter les lampes vers le plafond !

LES COULEURS

Il est bien connu que les couleurs jouent un rôle important sur notre psyché et influent sur nos émotions.

Si cela est vrai pour les grands, cela l’est encore plus pour les enfants. Selon la spécialiste Alexandra Viragh, «le bleu, le vert, le beige, le marron, le violet, le gris, le noir font parties des couleurs maternelles, dites «froides». Elles contribuent au calme, à l’écoute, au déploiement des émotions, quand les couleurs paternelles dites «chaudes» comme le rouge, l’orange, le jaune, le blanc, le rose, le fuchsia, le doré et l’argenté encouragent plutôt la volonté, l’action, l’intellect, l’affirmation de soi».

Voici quelques choix de couleur à adopter selon la personnalité de l’enfant :

Enfant agité :
vert doux et turquoise clair
Enfant qui s’ennuie :
toutes les couleurs et surtout l’orange
Enfant timide :
un peu de rouge et de jaune
Enfant au sommeil léger :
le saumon et les verts
Enfant dissipé :
les bleus, lavande et indigo

 

HARO SUR LES PRODUITS ÉLECTROMAGNÉTIQUES

Tous les appareils dégageant des ondes électromagnétiques sont à proscrire dans les chambres pour enfants se voulant psycho-déco. En effet, ces produits sont sources de perturbations des énergies et donc néfastes à la santé et au bien-être de l’enfant. Si l’on a besoin d’un babyphone, on préférera la version filaire et on éteint le wifi dans la maison la nuit. Idem, de manière générale, pour tous les appareils électriques qu’on ne laisse jamais en mode veille. Par ailleurs, il est déconseillé d’utiliser des multiprises, surtout à proximité du lit, des meubles et produits en métal qui captent les ondes.

AMÉNAGER UNE ZONE DE JEU

Puisque les petits trésors passent la majorité du temps à jouer dans leur chambre, autant tout faire pour que cette chambre soit la mieux pensée possible. L’espace de jeu fait partie des piliers de la psycho-déco puisque c’est là que les enfants vont se créer leur univers personnel. Pour éviter tous les tracas et accidents, cet espace doit tout d’abord être sécurisé et désencombré, notamment avec une protection ou un tapis spécifique au sol où les petits passent le plus clair de leur temps. Le coin de jeu est l’espace fait pour la couleur alors surtout il ne faut pas hésiter : si un arc-en-ciel doit apparaître, c’est là qu’il doit être ! En revanche, il est inutile de choisir des couleurs trop vives si votre enfant déborde déjà d’énergie et lui choisir des nuances plus douces, et inversement s’il est plutôt introverti.

LA PLACE DU LIT ET DES MEUBLES

L’espace de sommeil est de la plus haute importance dans le concept de psycho-déco. L’enfant, surtout petit, y passe la majeure partie de son temps et doit donc y trouver confort et sentiment de sécurité. Pour une bonne harmonie, le lit doit idéalement donner sur la porte pour que l’enfant se sente plus en sécurité et voir quand quelqu’un arrive et sort. Pour autant, et en partie par sécurité, le lit doit être éloigné de cette même porte et la tête du lit adossée au mur. Pour les autres mobiliers, comme le bureau ou un espace pour recevoir « ses invités », il est idéal également de les placer sur les côtés de la chambre, proches des murs, pour créer un site désencombré et une circulation aisée.

DES CHANGEMENTS POUR CHAQUE ÉTAPE DE VIE

Si la méthode s’adresse, de prime abord, aux parents de bébés et jeunes enfants, elle est aussi valable et donne des astuces et conseils précis pour chaque étape de la vie d’enfant jusqu’à la fin de l’adolescence qui, évidemment, est bien souvent la pire période déco de la  chambre… !

Par Anas Taleb, co-fondateur d’Archigram