Pionnier dans le secteur de l’artisanat, Artco, fondé en 1992 ne cesse de se réinventer pour apporter à sa clientèle savoir-faire, originalité et qualité. Des tapis faits mains, et personnalisables, pour que chaque intérieur soit à l’image de son propriétaire. Dans le cadre de son développement et de sa stratégie de dynamisation et d’innovation, Artco a dévoilé une toute nouvelle unité de production au parc industriel Aviation de Salé. Nous y sommes allés, visite guidée. 

Ce n’est plus à Oujla mais désormais à Salé que se situe la toute nouvelle usine Artco. D’une surface de 10.000 mètres carrés, la nouvelle unité de production qui a nécessité un investissement de 30 millions de dirhams, permettra à la société spécialisée dans l’art du tapis “Made in Morocco” de doubler sa capacité de production pour répondre à la demande croissante des clients et des partenaires.

L’innovation au service de l’artisanat

Sur ce nouveau site aux allures d’écrin high tech du tapis, trois nouvelles entités viennent  renforcer la chaîne de production : la création d’une unité de teinture internalisée à la pointe de l’innovation, la mise en place d’une cellule R&D et le renforcement de l’atelier design.

« L’unité de teinture permet d’étendre et d’élargir la gamme de couleurs, nous pouvons aujourd’hui et grâce aux machines de teinture dernière technologie que nous avons acquises, réaliser toutes les couleurs souhaitées par nos clients et nos partenaires, designers et architectes » affirme Fouad El Bernoussi, Président Directeur Général d’Artco.

La cellule R&D aura pour vocation de développer des produits, procédés et services innovants, et de penser les processus et techniques dans le cadre de l’amélioration continue.

Dernières innovations en date? Un produit détachant et un shampoing spécifique ont été lancés. L’un des autres projets phares se tourne vers le développement durable: la création de teintes naturelles biologiques à base de plantes.

En termes de technologie, Artco a investi dans la mise en place d’un système RFID dont seront désormais dotés tous les tapis, garantissant ainsi aux clients l’authenticité du produit et sa traçabilité. Espaces ouverts, lumineux, possibilité de suivre la production et les ventes en temps réel, la nouvelle structure a été conçue dans un souci d’efficacité énergétique et dans le respect des normes d’hygiène, de sécurité et environnementales, et ce, dans le cadre de sa politique RSE.

Une cellule Design aux allures d’atelier haute couture

En plus de confectionner des tapis de qualité, à la main, l’autre point fort d’Artco réside dans la personnalisation de ces derniers. Échantillons de tissus, vaste choix de teintes, les designers rencontrés au sein de cet espace peuvent créer un modèle à la demande du client. Pour un résultat à la hauteur de toutes les envies, il est désormais possible de visualiser le tapis de ses rêves dans son salon grâce à la technologie 3D. Telle une cellule de création, les designers mettent leur savoir-faire au service du client.

Le réseau Artco s’agrandit

Dans la même dynamique d’expansion, Artco ouvre trois nouveaux espaces dans les villes de Fés, Agadir et Tanger pour offrir une plus grande proximité aux distributeurs et leurs clients en termes de conseil, prise de mesure, personnalisation des tapis … L’ouverture de ces espaces a également pour objectif de venir en support aux revendeurs, mieux servir les demandes de leurs clients, et renforcer les liens avec les partenaires.

Artco, qui possède aujourd’hui un site de production à Salé, 5 showrooms et 3 espaces à travers tout le Maroc, englobe 176 collaborateurs, bientot beaucoup plus nombreux. Le chef d’entreprise entend lancer une campagne de recrutement.

Par le biais de cette unité de production et ces nouveaux espaces flambant neufs, Artco confirme sa position de leader sur le marché de l’artisanat marocain.

Fouad El Bernoussi, un self made man passionné

C’est en rentrant au Maroc après avoir poursuivi ses études à l’université des sciences économiques et sociales de Grenoble, que Khalid Bernoussi a décidé de se lancer. En remarquant que les entreprises artisanales de tapis n’étaient pas assez structurées et organisées, il a décidé de prendre un petit crédit jeune promoteur et s’est lancé dans la confection de tapis. Aujourd’hui référence sur le marché, cet homme parti de rien, ne cesse d’innover et d’encourager la savoir-faire marocain au delà de ses frontières. Rêveur mais profondément réaliste, le chef d’entreprise souhaiterait à terme que sa société entre en bourse pour remercier ses collaborateurs en leur offrant la possibilité de prendre des parts dans la société. En attendant l’entrée en bourse, Artco s’ouvre à l’international. A suivre…