Deux hashtags circulent sur la toile depuis la semaine dernière. On peut dire que la guerre a été déclarée entre femmes et hommes en Égypte sur une question des plus existentielles: le mariage. Détails.

Tout a commencé avec le premier hashtag #Kheliha_Ten3aness (Qu’elle devienne vieille fille). Une campagne lancée par des hommes qui appellent au boycott du mariage en réponse aux coûts jugés exagérés imposés par les futures belles familles.

La réaction des Egyptiennes ne s’est pas faite attendre. Ces dernières ont réagi en lançant le second hashtag #Khelik_Fi_Hodn_Oumik (Reste dans les bras de ta maman). Une manière pour elles “de dire qu’elles ne sont pas de la marchandise prête à être vendue et achetée, et que ces hommes feraient mieux de rester chez leurs mères“.

Selon le site d’info Masrawy, la popularité de ces deux hashtag a augmenté sur les réseaux sociaux suite au grand nombre des émissions talk-show traitant entre autres des effets négatifs résultant du mariage.

Conséquence: empêcher les femmes de progresser dans leurs carrières, limiter leurs existences aux obligations domestiques, les poussant ainsi à se négliger,a et mettre en évidence l’égoïsme d’un homme et son incapacité à assumer ses responsabilités familiales.