Mais qu’a-t-elle dans la sienne, on lui a posé un florilège de questions pour tenter d’en savoir plus et elle s’est confiée avec beaucoup de naturel. Entretien.

Sarah: Quel a été le premier évènement marquant de ta carrière ?

Fati: Quand je passais des concours de beauté, j’ai remporté plusieurs titres dont Miss Afrique 2013. Mais c’est Miss Arab World 2014 qui m’a fait connaître dans tout le monde arabe. Ont suivies beaucoup de propositions dans des domaines variés. C’était comme un tourbillon et j’étais très heureuse.

Sarah : Quels sont tes projets actuels ?

Fati: Je joue un rôle dans la série « Hyati » de Yassine Fennane qui va passer sur la SNRT. J’ai aussi des projets en cours dans le Moyen-Orient et je commence bientôt le tournage d’un projet dont je ne peux pas encore parler…

Sarah: Quelles sont tes bonnes habitudes beauté ?

Fati: Je prends toujours le temps de bien me démaquiller. J’applique toujours une crème de jour au réveil et une crème de nuit au coucher. Je raffole des masques pour la peau. Et le hammam ! Dès que j’ai le temps j’y vais, ça m’aide à me relaxer et à prendre soin de ma peau.

Sarah: Quel est la chose dont tu ne pourrais jamais te passer dans ta routine beauté ?

Fati: C’est ma crème de jour…

Sarah: Laquelle ?

Fati: Ahhh… tu sais, on me pose souvent cette question ! Je pense que cette marque doit me rémunérer tellement je leur fait de la pub. Sur Snapchat tous mes followers me demandent la marque et quand je l’ai dévoilée j’ai reçu 3000 captures d’écran de followers qui l’avaient achetée ! C’est la crème Volume Filler de Eucerin, une marque pas très chère que ma dermatologue m’a conseillé. Avec le temps, la peau est plus belle, plus lissée…

Sarah: Comment prends-tu soin de ton corps ?

Fati: Ca fait un an, depuis que j’ai commencé à tourner au Maroc, que je ne fait plus aucun régime ! Dans un tournage, on nous sert le petit déjeuner, un en-cas à 10h, le déjeuner, un goûter l’après-midi. Comment résister quand tout le monde mange ? Avant je faisais très attention à ce que je mangeais mais là je ne me refuse plus rien. Par contre, si je n’aime pas les sports en salle c’est que je préfère de loin marcher en plein air. Ce n’est pas toujours facile à Casa mais dès que l’occasion s’y prête je fais des longues balades.

Sarah: Et comment prends-tu soin de ton esprit ?

Fati: Je suis une personne très optimiste. Je cherche le positif partout, même dans les mauvaises expériences. Tous les jours au réveil je remercie Dieu pour tout ce que j’ai. J’attends le meilleur de la vie malgré les problèmes et les moments difficile que tout le monde traverse.

Sarah: Être une femme connue dans le monde arabe n’est pas toujours facile, comment le vis-tu ?

Fati: Je suis souvent, tous les jours victime de critiques surtout sur les réseaux sociaux (rires). C’est normal, on ne peut pas être aimée de tous. Ce sont des gens qui ne me connaissent pas personnellement donc leur avis ne me fait pas mal. Ce qui me blesserai c’est que ca vienne de quelqu’un qui me connait bien et « hamdoulillah » ca ne m’est jamais arrivé. J’essaye de ne pas réagir même si parfois je suis tentée mais c’est de la méchanceté gratuite de leur part. Mais je ne veux pas les juger.

Sarah: LA question cruciale, est ce que tu es en couple ?

Fati: (rires) Je suis célibataire. Je pense que les hommes ont peur des femmes qui réussissent. En revanche, mon célibat est un choix parce que quant on est en couple on doit parfois sacrifier sa carrière… chose que je refuse de faire pour le moment. Ma carrière est ma priorité, une fois que j’aurai réalisé mes objectifs j’aurai tout le temps pour chercher la perle rare (rires).

Sarah: Quelle est la qualité que tu recherches plus chez un homme ?

Fati: Je suis allergique aux mensonges. Je préfère que la personne soit sincère quitte à blesser mon égo parfois. Mais il n’y a rien de mieux que la vérité. Je suis très observatrice et je remarque souvent comment les gens se comportent avec autrui. Il est très important pour moi d’être avec des gens qui sont humains, qui ne prennent personne de haut.

Sarah: Où te vois-tu dans quelques années ?

Fati: Je me vois mener une carrière à l’international, toujours dans le cinéma.

Sarah: Quelles sont tes priorités dans la vie ?

Fati: Ma Famille ! Ma famille, ma santé sont les choses les plus importantes pour moi, les plus essentielles. Le reste vient après…