Comment booster la mémoire de votre enfant ?

Faire le distinguo entre distraction, manque de concentration et mémoire en passoire, n’est pas toujours chose facile.

 

 

Certains enfants manquent de concentration ou ont un comportement distrait, mais il y en a d’autres qui ont de réels problèmes de mémoire gênant leur scolarité. Et en général, on a tendance à les mettre tous dans le même panier, alors que pour chaque cas, il existe des solutions très différentes.

 

 

 

Manque de concentration

 
S’il reste des heures à rêvasser sur sa page de lecture, ou met un temps fou à apprendre une leçon, cela ne veut pas dire pour autant que sa mémoire est défaillante. Peut-être ne la fait-il tout simplement pas fonctionner, faute d’être passionné par ce qu’il étudie ? Bref, il s’ennuie ! Il est facile de savoir si ce manque de mémoire est plutôt un problème de concentration.

 

 

Proposez à votre enfant de se plonger dans un domaine qui lui plaît : il aime le cinéma, la mécanique, habiller les poupées, faire du foot ? Donnez-lui un bouquin sur la question, un problème à résoudre dans ce domaine.

 

 

S’il réagit au quart de tour, et est capable de vous restituer certains éléments lus dans l’ouvrage, vous n’avez pas trop de soucis à vous faire pour sa mémoire. Mais le mener au bout de ses études ne sera toutefois pas chose facile s’il ne trouve pas un vrai centre d’intérêt. A vous de faire preuve d’imagination pour faire entrer l’essentiel des programmes scolaires dans sa petite tête.

 

 

Mais qu’est-ce qu’apprendre concrètement ?

 

 

Pour bien mémoriser, l’enfant doit être détendu mais attentif ! Car c’est l’attention qui permet d’apprendre. Et pour être attentif, il faut d’abord le décider, le vouloir et se mettre en position de recevoir les informations que l’on va se voir transmettre.

 

 

Etre détendu, cela veut simplement dire que l’enfant se sent capable, confiant dans sa capacité d’apprendre. Il ne se dit pas, avant même de commencer, que cela va être trop dur, qu’il est trop nul pour y arriver et personne, bien sûr ne doit lui faire ressentir de telles émotions.

 

 

L’enfant, simplement en se projetant, en se voyant prêt à apprendre, va se préparer physiquement et mentalement pour apprendre…

Lire aussi :  Les enfants sont à l'honneur au 1er salon Kids World à Casablanca

 

 

Ensuite, tout le monde s’accorde pour dire qu’il y a différent mode d’apprentissage. Certains sont visuels, d’autres kinesthésiques ou encore auditif, mais peu importe la façon dont il va s’y prendre, l’enfant va devoir CAPTER, PERCEVOIR  les informations qu’on lui transmet.

 

 

Le visuel préférera les lire, l’auditif les écouter et le kinesthésique aura plutôt envie d’écrire ce qu’il doit apprendre. Peu importe, à chacun sa façon de faire… Soit vous connaissez déjà votre enfant et vous savez quelle est sa méthode privilégiée, soit vous essayez d’utiliser ces 3 méthodes plus ou moins en même temps, en laissant l’enfant, par exemple, écouter la leçon qui est alors lue à haute voix, tout en le laissant aussi regarder son cours…

 

 

Enfin, la dernière étape du processus de mémorisation, c’est ce que l’on appelle l’évocation : C’est à dire que l’enfant doit faire exister ces nouvelles informations dans sa tête.

 

 

Là aussi, suivant sa méthode préférée d’apprentissage l’enfant évoquera ce qu’il est en train d’apprendre sous forme d’images mentales visuelles, auditives ou kinesthésiques…

 

 

A partir de là, il va y avoir des aller-retours, dans la tête de l’enfant, entre ce qu’il capte et ce qu’il évoque. Il va re-voir, re-dire, re-sentir le message que l’on vient de lui transmettre… Jusqu’à ce qu’il retienne tout parfaitement quelque part dans sa mémoire.

 

 

 

Enfin, le dernier point important, pour bien retenir ses leçons, c’est d’être capable de retrouver tout cela, dans sa mémoire, et d’être capable de le restituer le moment voulu…

 

 

Chez Smart coaching, nous travaillons la mémorisation tout d’abord en passant des tests sur la canal d’information (Visuel, auditif, Kinesthésique) et nous apprenons la méthode de mémorisation. A cela, nous ajoutons jeux ludiques, nous renforçons la capacité de mémoire, nous travaillons la concentration à travers des stress tests amusants.

 

 

Contactez votre coach scolaire sur le 0661 43 33 81 pour un rendez-vous et profiter de ces vacances pour booster la mémoire de votre enfant et lui donner de bons réflexes !