La loi est 103.3 relative à la lutte contre les violences faites aux femmes vient d’être publiée au Bulletin Officiel.

Ce vendredi 10 mai est à marquer d’une pierre blanche. La loi 103.3 relative à la lutte contre les violences faites aux femmes vient enfin d’être publiée au Bulletin Officiel.

Le gouvernement a fini de mettre en place des commissions au sein des ministères, des tribunaux et des services de sécurité, qui en assureront la mise en application.

La loi, adoptée par la Chambre des représentants le 14 février dernier, impose des sanctions sévères aux harceleurs (rue) à savoir une peine de prison qui va de un à six mois de prison assortie d’une amende de 2.000 à 20.000 dirhams

«Le durcissement des peines en raison d’injures à caractère sexiste est l’une des dimensions les plus importantes de cette loi », a estimé Bassima Hakkaoui, ministre de la Famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social.

Pour plusieurs associations, dont l’Association démocratiques des femmes du Maroc (ADFM), il y aurait encore beaucoup à faire en matière de lutte contre la violence faite aux femmes notamment à l’encontre des veuves, handicapées ou encore des femmes divorcées.