Ramadan Oblige ! Les Marocains sont un peu moins friands des sites pornographiques. Du moins, pendant la journée… Car après le ftour, les affaires reprennent. Détails.

Le Ramadan est un mois de piété et de recueillement par excellence. C’est donc tout naturellement que les Marocains modifient leur comportement et tentent de dompter leurs envies charnelles pour faire valider leur jeûne.

Alors que le Maroc est classé 5ème sur la liste des pays qui consomment le plus de contenus pornographiques, le marocain s’accorde en effet une petite detox de sexe pendant le mois sacré.

C’est en tout cas ce que révèlent les recherches Google relatives au contenu pornographique. Celles-ci connaissent leur plus importante baisse de l’année pendant la première semaine du Ramadan, avec une chute vertigineuse le 7 mai qui correspond au premier jour du mois sacré.

Mais, rapidement, les Marocains reprennent leurs habitudes… L’analyse comparative effectuée sur Google Trends avec, des mots-clé « sex » ou encore « porno » montre que les Marocains se remettent à regarder du X à partir de la 2e semaine du Ramadan.

Et c’est après le ftour que les Marocains recherchent le plus de contenu pornographique. Ils sont très nombreux devant leurs écrans à 21h et aux alentours de 3h.

Parallèlement, le mot-clé « Ramadan » passe devant « porno » à partir du 14 mai, soit la deuxième semaine du mois sacré. Les Marocains semblent donc de moins en moins dans l’esprit de la spiritualité au fur et à mesure que le ramadan passe. Pas très halal tout cela…