Un couple de Laâyoune a été interpellé et mis en cellule après avoir été pris en flagrant délit de relations sexuelles en plein Ramadan.

Selon des sources concordantes, le jeune homme et sa compagne ont été surpris par les habitants du quartier en pleins ébats dans un bâtiment abandonné. Le couple a été arrêté et placé en garde à vue pour complément d’enquête sous la supervision du parquet général compétent.

Les deux jeunes seront déférés devant le procureur du roi près le tribunal de première instance de Laâyoune. La sanction pourrait être lourde puisque le Code pénal prévoit un emprisonnement d’un mois à deux ans et une amende pour toute personne ayant des relations sexuelles en public.