Envie de réaliser une manucure parfaite comme à la sortie du salon ? Difficile certes, mais pas impossible ! À condition bien sûr de respecter certaines règles. Conseils.

 

En été, nous souhaitons toutes afficher de jolis ongles manucurés et surtout, changer de couleur aussi souvent que de vêtements. Mais il n’est pas évident d’afficher un résultat impeccable plus de 24h. Accros, vernis qui s’écaille, bulles qui apparaissent… voici les erreurs à ne pas commettre pour éviter ces petits désagréments et appliquer son vernis comme une pro. Notre esthéticienne a du souci à se faire !

 

Ne pas bien préparer ses ongles

Pour avoir de jolis ongles, il faut en prendre soin, d’autant plus si on veut les vernir. En les colorant, l’œil est en effet tout de suite attiré dessus et si ces derniers ne sont pas impeccables, le fashion faux-pas est assuré. Avant d’appliquer son vernis, on veille donc à bien retirer la précédente couleur à l’aide de dissolvant et on coupe toutes les petites peaux et cuticules. On s’oblige également à limer nos ongles afin qu’ils aient tous la même forme et la même longueur. Pour cela, on s’équipe d’une lime de bonne qualité, dotée d’un grain léger afin de ne pas abîmer l’ongle. Pour éviter les dédoublements, il est important de limer toujours dans le même sens et de ne surtout pas faire de va-et-vient avec la lime.

 

Ne pas dégraisser ses ongles

On a tendance à appliquer son vernis tout de suite après avoir passé du dissolvant. Or, ce dernier contient des agents émollients (substances huileuses) afin de ne pas être trop asséchant et laisse donc un léger film gras sur l’ongle. Mais les professionnels sont formels. La présence d’un corps gras, même invisible, sur l’ongle empêchera le vernis d’adhérer correctement et tiendra donc moins longtemps. Pour y remédier, rien de plus simple : avant d’appliquer son vernis, on se lave les mains à l’eau et au savon.

 

Faire l’impasse sur la base

Pour aller plus vite, on est souvent tentée de zapper l’étape de la base. Pourtant, si on ne cesse de nous rabâcher que pour avoir un beau vernis il est nécessaire de l’associer à une base et à un top coat, c’est parce que chaque produit est important. En effet, la base va permettre de protéger l’ongle en formant une barrière avec le vernis qui contient souvent des ingrédients un peu agressifs responsables notamment du jaunissement des ongles. Mais la base permet également une bonne adhérence du vernis et de la couleur.

Le bon produit ? La base « Here to stay » d’Essie. Grâce à sa technologie innovante, cette base s’applique facilement, assure un rendu flamboyant qui dure longtemps et prévient les tâches sur les ongles.

 

Ne pas respecter l’étape des deux couches

Pourquoi s’astreindre à appliquer deux couches de vernis lorsqu’on peut simplement faire une couche épaisse ? Et bien parce que le résultat ne sera pas du plus bel effet. En appliquant une couche épaisse, le vernis mettra du temps à sécher et augmentera considérablement le risque d’accrocs. On prend donc le temps d’appliquer une première couche fine en faisant bien attention aux contours, on attend que ça sèche puis on applique une deuxième couche un peu plus épaisse afin d’unifier le tout.

Le bon produit ? Cet été, les couleurs nude et pastels sont à l’honneur. Coup de cœur pour le violet qui se décline en lilas, rose poudré ou encore fuchsia. À la rédaction on craque pour le Vernis longue tenue n°739 Mirage de Chanel qui offre une application facile, ultra résistante et un fini brillant.

 

Oublier le top coat

En plus d’apporter un fini brillant, le top coat permet de protéger notre vernis et surtout, de le faire tenir plus longtemps. Pour éviter que ce dernier ne s’écaille trop rapidement, on pense à « border » nos ongles, c’est-à-dire à appliquer un fin liseré de produit horizontalement, sur le bout des ongles.

Le bon produit ? Pour un résultat impeccable effet gel qui tient longtemps, on ne peut plus se passer du Top Coat Gel Ultime de L’Oréal Paris. Un must-have !

 

Vouloir aller trop vite

Si l’on est pressée, mieux vaut ne pas commencer à faire ses ongles. En effet, une belle manucure ça se mérite et surtout, ça prend du temps. On s’octroie donc un moment de calme dans la journée, devant la télé par exemple, et on donne le temps à chaque couche de bien sécher avant d’appliquer la suivante (compter au minimum 10 minutes entre chaque étape), au risque de voir des petites bulles apparaître. Puis, une fois notre manucure terminée, on ne bouge plus pendant 20 minutes et on évite d’utiliser nos mains. Même si le vernis semble sec en surface, il ne l’est pas encore à cœur. Et hors de question de réduire à néant tous nos efforts en glissant une main dans une poche ou en voulant laver une assiette.