Jazzablanca est de retour pour une treizième édition qui se tiendra du 14 au 22 avril ! Depuis 2006, les amateurs de jazz et de bonne musique se réunissent à Casablanca pour assister à une programmation culturelle toujours aussi vibrante qu’actuelle. Après avoir accueilli plus de 70 000 festivaliers en 2017, Jazzablanca ne cesse d’attirer des milliers de casablancais depuis déjà douze ans.

 

Événement musical et inclusif, Jazzablanca rassemble les musiques du Maroc et d’ailleurs. Il mêle chaque année des visages connus, des découvertes musicales et des nouveaux talents, séduisant les mélomanes attirés par la venue d’artistes et de musiciens de renommée nationale et internationale. Cette réussite est le fruit d’un concept unique, un mix de scènes couvertes et en plein air dont l’Hippodrome Casa-Anfa incarne l’ambition : créer un lieu de vie populaire et accessible avec des concerts, des stands de restauration et d’exposition, où se rassemble le public et où s’exprime l’âme d’une ville ouverte sur le monde.

 

Fidèle à sa ligne artistique, Jazzablanca mettra en avant pour sa 13e édition un line-up exceptionnel avec plus de 60% d’artistes qui se produiront pour la première fois au Maroc. L’affiche 2018 proposera ainsi 44 concerts répartis sur quatre scènes et deux lieux. Découvrez le lineup du festival Jazzablanca dans le diaporama en tête d’article.

 

 

 

Nouveauté de la 13ème édition ? Le Off

 

 

 

Pour son treizième anniversaire, le festival proposera un « Off » avec trois ateliers de formation autour des métiers de la musique, destinés aux professionnels, trois tables-rondes sur les industries culturelles et une masterclass animée par le tromboniste Fred Wesley, légende vivante du jazz américain. Partenaire de Jazzablanca, l’Institut Français de Casablanca organisera également les projections de trois documentaires musicaux.

 

Toujours dans le cadre du « Off », le Village, lieu central du festival, présentera des créateurs dans les domaines de la mode, de la cuisine et du design. Un espace réservé aux associations soutenues par la Fondation BMCI permettra de communiquer sur leurs activités afin de sensibiliser les publics, tandis que des ateliers pour les enfants se tiendront les 14, 15 et 18 avril. L’Hippodrome Casa-Anfa retrouvera aussi sa fonction originelle le temps de plusieurs sessions de découverte du cheval avec des activités proposées par la SOREC.