Depuis le début du début du confinement, nous avons eu le temps de visionner une multitude de films et séries. Mais alors que nous avons fait le tour des dernières nouveautés, pourquoi ne pas changer de registre en s’intéressant aux documentaires ? En plus d’être instructives, ces mini-séries nous plongent au cœur d’histoires vraies qui nous rendront vite accros. Top 5.

Becoming

Sorti le 6 mai dernier sur la plateforme, le documentaire « Becoming » nous montre le quotidien de l’ancienne Première dame américaine, Michelle Obama, durant la tournée promotionnelle de son livre éponyme, sorti en 2018. En plus de raconter des histoires similaires à celles développées dans son ouvrage autobiographique, ce documentaire nous montre également des moments intimes partagés avec son public. Scènes pleines à craquer, public admiratif, interviews inédites… tous n’ont d’yeux que pour la charismatique Michelle Obama. Durant ses visites dans plus de 34 villes, l’ancienne avocate raconte son ascension, de descendante d’esclaves habitant les quartiers pauvres de Chicago aux couloirs de la Maison-Blanche. Inspirant.

 

Coupable et victime, l’histoire de Cyntoia Brown

Son histoire avait chamboulé le monde entier. En 2006, Cyntoia Brown, une adolescente de 18 ans, est condamnée à la prison à vie. La cause de ce verdict ? Forcée par son petit ami de l’époque à se prostituer, Cyntoia, âgée de 16 ans au moment des faits, tue Johnny Allen, un client de 43 ans violent. Bien qu’invoquant un cas de légitime défense, l’adolescente écope finalement de la peine maximale. Mais durant 15 ans, Cyntoia se bat pour obtenir justice, à tel point que son histoire devient virale en 2017, lorsque plusieurs célébrités, à l’instar de Rihanna, Kim Kardashian ou encore LeBron James, montent au créneau en demandant à ce que la jeune femme soit graciée. Un combat de longue haleine qui se terminera finalement en août 2019, date à laquelle Cyntoia Brown a été libérée à l’âge de 31 ans. Si ce documentaire retrace cette histoire sordide, il fait néanmoins polémique. En effet, il semblerait que la principale intéressée n’ait jamais donné son accord pour sa réalisation. Dans un tweet, aujourd’hui supprimé, la jeune femme explique n’avoir jamais participé à ce projet et qu’elle travaille de son côté pour partager son histoire « de la bonne façon ».

 

Au royaume des fauves

Tigres, rivalités et meurtres… voilà les ingrédients de la série documentaire à succès, « Au royaume des fauves ». Direction le sud des États-Unis, au cœur du milieu des éleveurs de tigres. Joe Modonado-Passage, alias « Joe Exotic », est une vedette à Wynnewood. Propriétaire d’un parc animalier où il possède près de 200 félins, Joe offre l’opportunité au public de caresser et de se prendre en photo avec les tigres, monnayant une certaine somme d’argent. Mais en 2015, Joe Exotic s’attire les foudres des associations de défense des animaux. Parmi elles, Carole Baskin, directrice d’un refuge de félins situé en Floride, fervente militante des droits des animaux. Entre les deux propriétaires de félins, la guerre est déclarée. Joe Exotic soupçonne d’abord Carole d’avoir tué son mari, mais ce sera finalement lui qui sera condamné en 2019 à 22 ans de prison pour avoir commandité le meurtre de sa pire ennemie… Un univers sordide et glaçant qui ne nous laissera pas de marbre.

 

Crip camp : la révolution des éclopés

Produit par Michelle et Barack Obama, ce documentaire raconte l’histoire de Camp Jened, une colonie de vacances pour handicapés où est né un mouvement civique pour plus d’égalité. Bouleversant, ce film nous dévoile les souvenirs d’enfance de Jim Lebrecht dans les années 70 et l’histoire des différents protagonistes (Judith Heumann, Pat Figueroa, Denise McQuade) qui, à force de persévérance et détermination, ont réussi à former un groupe activiste. De ce combat est née l’American Law of Disabilities Act qui a permis d’améliorer la vie de nombreuses personnes handicapées. Passionnant.

 

Miss Americana

Grande, mince, blonde aux yeux bleus, une voix douce et des chansons d’amour, Taylor Swift a tout de la pop star américaine qui a réussi sa vie. Mais outre son physique de « Barbie », la jeune chanteuse en a dans la tête. Depuis plusieurs années, elle tente d’utiliser sa voix différemment pour se faire entendre, véhiculer des messages et des opinions. Une chose est sûre, Taylor Swift ne mâche pas ses mots. « Miss Americana » nous montre alors les coulisses de la vie de la star, de ses troubles alimentaires aux conséquences de l’affrontement avec Kanye West en 2009 mais également et avant tout, de son désir de réussite. L’occasion de découvrir la jeune Taylor Swift comme on ne l’a jamais vue : naturelle, drôle et hyper inspirante. On adore.