Peinture mate, satinée, brillante, veloutée : quelle finition choisir ?

Au-delà de l’aspect purement esthétique, le choix d’une peinture se fait aussi en fonction de ses propriétés. Chaque finition possède en effet différentes qualités. Mat, velours, brillant ou satiné : voici des conseils pour ne pas se tromper.

 

A chaque pièce son type de peinture. Avant de se lancer dans des travaux de rénovation, il est indispensable d’identifier ses besoins. En effet, la couleur n’est pas le seul critère de choix d’une peinture. Il faut aussi penser pratique et surtout opter pour une matière adaptée à l’usage de la pièce. Mate, velours, satinée ou brillante, toutes les finitions n’offrent pas la même résistance aux agressions du quotidien. Mieux vaut donc faire le bon choix pour un résultat durable.

 

Choisir une peinture mate

Très opaque, la peinture mate absorbe la lumière. On l’applique généralement au plafond, mais son rendu sobre, chic et chaleureux fait aussi des merveilles dans un salon ou une chambre d’adultes pour une ambiance cosy et feutrée. Parce qu’elle ne réfléchit pas la lumière, elle est idéale pour camoufler défauts et imperfections. Elle est également très facile à appliquer et laisse peu ou pas de traces au passage du rouleau, mais elle se révèle malheureusement très fragile : peu résistante face aux sollicitations du quotidien (frottements, traces de doigts…), elle n’est pas non plus lessivable.

Choisir une peinture satinée

C’est la finition de peinture la plus répandue et la plus polyvalente. Son fini satiné accroche la lumière pour un effet légèrement brillant. Elle contient plus de résine qu’une peinture mate, elle est donc plus résistante. C’est pourquoi elle est particulièrement recommandée dans les pièces à vivre ou à fort passage, comme une entrée ou un couloir, car elle se nettoie facilement. La peinture satinée s’accommode également de tous les supports, elle est donc une option de choix pour votre intérieur. Petit inconvénient néanmoins, elle masque difficilement les défauts et son application nécessite une bonne préparation et un geste sûr pour éviter au maximum les traces de rouleau.

Choisir une peinture brillante

Elle offre un aspect laqué qui réfléchit la lumière pour un effet miroir. On utilise généralement ce type de finition de peinture pour mettre en valeur certains éléments comme les boiseries ou des portes de placard, mais elle peut aussi être appliquée sur un pan de mur pour un véritable effet déco. Très couvrante, la peinture brillante est aussi très résistante face aux taches et aux rayures, et se lessive sans problème. En revanche, elle ne tolère aucune imperfection. Pour un rendu impeccable, il est donc impératif que le support soit le plus lisse possible.

Choisir une peinture velours

Un peu moins connue que les précédentes, cette finition de peinture est en général plutôt utilisée par les professionnels. Elle présente pourtant de nombreux avantages. A mi-chemin entre le mat et le satin, la peinture velours (on le trouve parfois sous le nom de ” semi-mat ” ou ” semi-satiné “) accroche très légèrement la lumière, offrant ainsi un très beau rendu soyeux, à peine poudré. Facile à appliquer, elle est, comme la peinture mate, idéale pour masquer les défauts et, comme la peinture satinée, elle peut être lessivée. C’est donc le compromis idéal pour ceux qui désirent une peinture relativement mate mais facile à entretenir.

Quelle peinture pour quelle pièce ?

Tout dépend bien sûr de vos goûts et de vos envies, mais au-delà de l’aspect esthétique, c’est aussi le côté pratique qui doit dicter votre choix. Si vous cherchez un revêtement mural “zéro contrainte” facile à entretenir, optez pour une peinture lessivable, satinée ou brillante, surtout avec des enfants qui jouent, qui courent et posent leurs mains un peu partout. L’usage de la pièce vous orientera aussi vers l’une ou l’autre.

  • Dans une cuisine ou une salle de bains : mieux vaut privilégier une peinture résistante, donc une finition satinée ou brillante. Dans les pièces humides, ou soumises à des projections, vous pouvez aussi opter pour une peinture glycéro, moins fragile qu’une peinture acrylique à base d’eau.
  • Dans une entrée, un couloir, une chambre d’enfant : préférez une peinture à la finition velours ou satinée. Dans les pièces de passage, susceptibles de subir les assauts du quotidien (chocs, frottements ou rayures), mieux vaut choisir une matière lessivable.
  • Dans un salon, un séjour, une chambre d’adultes : une peinture à la finition mate (ou velours)sera ici parfaite. Idem sur un plafond, un fini mat assure un rendu impeccable.