Iran: une présentatrice télé utra-conservatrice filmée en train de boire de l’alcool

 

« Fais ce que je dis, pas ce que je fais ». Une poussette, un bébé sur les genoux de son père, une mère cheveux au vent qui boit sa bière, cela pourrait être un portrait de famille banal profitant de ses vacances.

L’ennui ? La femme qui se désaltère avec une boisson alcoolisée n’est autre que la présentatrice télévisée utra-conservatrice – Azadeh Namdari.  Connue pour ses discours rigoristes, Azadeh Namdari s’est fait un nom en Iran, et est très vite devenue une star du petit écran. Un style de vie en total contradiction avec ses propos face caméra.

 

 

 

 

 

 

« Donneur de leçon »

La scène s’est déroulée en Suisse où Azadeh était de passage avec sa famille, filmée à son insu, la vidéo a été partagée sur Telegram – le service de messagerie privée, montrant une image de la présentatrice loin du modèle de « femme musulmane parfaite dans la République islamique d’Iran » qu’elle s’est donnée.

La vidéo s’est répandue comme une trainée de poudre en Iran, suscitant de vives réactions. La journaliste iranienne Asieh Amini a critiqué cette image de donneur de leçon: «Elle a donné des leçons à tout le monde sur la vie qu’il faut mener, sans se les appliquer à elle-même». Avant de rappeler que «porter le hijab ou ne pas boire d’alcool n’est pas un choix en Iran : c’est une obligation selon la loi, et c’est un aspect très symbolique montrant comment la politique contrôle la vie quotidienne dans l’espace public».

Lire aussi :  Le shopping du long weekend !

 

 

 

 

 

Un mea culpa léger

Azadeh Namdari n’a pas tardé à réagir à cette vidéo en présentant ses excuses. Elle explique que le voile a glissé au moment où elle était filmée. Il faut croire que la bière, elle aussi, a glissé vers ses lèvres. A ce jour, les autorités iraniennes n’ont pas encore réagi, la consommation d’alcool est passible de 72 coups de fouets.