H&M a indigné la toile ce lundi 8 janvier 2018 suite à la publication de modèles de sweatshirts aux visuels jugés racistes. Pourquoi ? La chaîne de magasins suédoise a mis en vente un sweatshirt à capuche où l’on peut lire « coolest monkey in the jungle » (singe le plus cool de la jungle), le hic, c’est que ce sweatshirt est porté par un petit garçon noir.

 

The Weeknd, rompt son contrat avec H&M

 

Selon les internautes qui ont pris d’assaut les réseaux sociaux, cette photo est raciste. Les détournements ont été nombreux et le bad buzz tel, que le chanteur The Weeknd, choqué, a décidé de rompre son contrat avec la griffe. Il l’a indiqué sur Twitter ce mardi 9 janvier au matin.

 


Le chanteur d’origine canadienne était devenu l’égérie d’H&M fin 2016, il avait également sorti une collection homme en mars 2017. “Je me suis réveillé ce matin choqué et embarrassé par cette photo. Je suis profondément offensé et ne travaillerai plus jamais avec H&M » a-t-il écrit sur Twitter.

 

H&M s’excuse pour sa pub raciste sur Twitter

 

De son côté, la marque de « fast fashion » a réagit hier en supprimant la photo du petit garçon de ses sites, puis s’est excusée ce matin sur Twitter.


“Nous comprenons que beaucoup de personnes sont vraiment énervées par la photo du petit garçon en sweat-shirt. Nous, qui travaillons à H&M ne pouvons qu’être d’accord. Nous sommes profondément désolés que cette photo ait «été prise et qu’elle ait été imprimée. De plus, nous n’avons pas seulement supprimé les photos de nos sites et de nos boutiques, mais avons également retiré le vêtement de notre chaîne de production.
Il est évident que nos protocoles n’ont pas été respectés. Sans aucun doute. Nous sommes actuellement en train d’enquêter pour comprendre pourquoi ceci est arrivé et comment prévenir ce genre d’erreur pour qu’elle ne se reproduise plus.”

 

Florilège des réactions d’internautes: