Nutrition : To burger or not to burger ?

 

Doit-on faire la guerre au burger ? Est-il si mauvais pour notre ligne ? Pouvons-nous le rendre plus sain ? Autant de questions que l’on se pose dès que l’on passe près d’un fast-food. Mounia Fekkaoui, nutritionniste à Casablanca, nous dit ce qu’il en est, pour le plus grand plaisir de nos papilles…

Doit-on bannir le burger de notre alimentation?

Oui et non. Oui si c’est un mode d’alimentation quasi exclusif. Beaucoup d’adolescents ne jurent que par ça, et on voit bien que le modèle américain a fait beaucoup de dégâts. Non, parce que cela reste un repas plaisir, et qu’il ne faut pas sous estimer l’effet du plaisir sur la santé. De plus un hamburger n’est pas une aberration alimentaire si celui-ci est fait avec des produits de qualité.

Comment le rendre moins calorique?

Le burger est effectivement très calorique, mais ce n’est pas le vrai problème, il peut aussi être très gras. Pour le rendre moins calorique, le choix de la viande est primordial, il faut un steak haché sans matières grasses… Et, bien entendu, de la salade, il faut éviter le pain blanc et aller plutôt vers du pain à céréales complètes, remplacer la sauce burger par une plus light, et y intégrer des légumes.

Quelle est la recette de sauce la plus saine?

La sauce est l’un des plus grands soucis du burger. En général, elle est grasse et trop salée ou sucrée. Pour faire une sauce saine, il faut miser sur les ingrédients naturels. La plus saine à mon sens est la sauce guacamole, car elle est à base d’avocat, un antioxydant et un bon gras. Sinon, une sauce mayo light avec de la ciboulette ou du persil.

Lire aussi :  Makis de melon au fromage frais et figues

Avec quoi faut-il accompagner son burger pour un repas équilibré?

Pour que le burger devienne un plat équilibré, étant donné qu’il contient de la viande, du fromage, de la laitue et des cornichons, il faudrait l’accompagner de légumes. Une poêlée de courgettes-aubergines, ou une salade de crudités. Cela le rendrait nutritionnellement plus intéressant.

Quelles associations faut-il, au contraire, éviter?

Le traditionnel burger, frites, soda, dessert sucré. Trop de gras saturés, trop de sucres qui font la mauvaise réputation du burger. Alors que de l’eau et une salade le rendront plus healthy. Et on mise sur un fruit pour apporter des vitamines à tout ça.

Comment le rendre gluten free?

Pour qu’un burger soit gluten free, il faut le faire soi-même. C’est au niveau du pain, ou « bun », que tout se passe. Le burger maison est bien meilleur, plus équilibré et bien plus sexy. On peut fabriquer son propre pain à l’aide de farine sans gluten ou l’acheter dans les magasins spécialisés.

En résumé, le burger n’est pas une aberration nutritionnelle, sauf s’il est consommé avec excès. Manger des tajines tous les jours avec beaucoup de pain n’est guère meilleur. La diversité est la clé. Si l’alimentation est variée, on peut se permettre un burger de temps à autre sans culpabiliser le moins du monde.