Chez les populations amazighs, le bijou a toujours été un élément indispensable du costume. Les femmes le portaient pour accessoiriser leur tenue mais aussi pour se protéger des agresseurs ou encore de la maladie. En argent, en bronze ou en métal… retour sur les différents bijoux amazighs marocains.

Tazra 

Une couronne en argent ornée de rubis et d’émeraudes qui se pose sur la tête.

Tizerzay 

La fibule, du latin fibula et qui signifie agrafe. La fibule, de forme triangulaire, est l’objet phare du costume berbère. Portées par paires (une à droite et l’autre à gauche) et reliées par une chaîne à laquelle sont suspendues des breloques à valeur protectrice, les fibules servent à fixer le vêtement au niveau des épaules.
Elles peuvent atteindre 1kg. Ces broches datent de l’antiquité, jadis également portés par les grecs et les romains pour fixer leurs toges.

Teggest

Collier composé de 20 petites pièces d’argent.

Tifilit n’Loubane

Collier de «Loubane ». Le Loubane est une pierre jaunâtre, une sorte de gomme, de couleur orangée. Il provient de la sève de l’acacia.

Takhenkhalte

Bracelet en argent.

Talkhatemte

Bague en argent.

Serdal

Frontal fait de pièces de monnaie et de bâtons de corail, cousus sur un bandeau de laine ou de soie.