Après plus d’un mois de confinement, le verdict est sans appel. On a beau vouloir laisser notre corps vivre comme il l’entend en prônant un retour au naturel, au bout d’un moment, on ne peut plus voir nos poils en peinture. Le problème ? Nous sommes en panne de cire épilatoire. Mais pas de panique ! Il existe une recette maison rapide et facile à réaliser pour obtenir une cire épilatoire super efficace. Mode d’emploi.

Si en temps normal nous avons l’habitude d’aller en institut pour faire notre épilation, en période de confinement, il faut s’adapter et trouver de nouvelles solutions. Certaines iront à la facilité en optant pour le rasoir. Mais pour celles qui n’ont pas envie de réduire à néant toutes ces années d’épilation à la cire (pour espérer un jour avoir moins de poils), pas le choix, il faut continuer à épiler. Bien sûr, on peut tenter de braver le coronavirus en allant s’approvisionner en bandes de cire prêtes à l’emploi au supermarché. Mais pourquoi ne pas profiter de cette situation inédite pour réaliser sa propre cire maison ? 100% naturelle, cette option écologique et surtout économique s’avère être hyper efficace pour se débarrasser de tous les poils, même courts. Prenez note.

Recette d’une cire épilatoire maison

Ingrédients :

  • 500 g de sucre
  • 15 cl d’eau
  • Le jus d’1/2 citron
  • 2 cuillères à soupe de miel

Préparation :

Mélanger l’eau et le sucre dans une casserole. Faire chauffer à feux doux tout en remuant jusqu’à ce que le sucre soit bien dissout et que le mélange prenne une teinte caramel. Une fois que le mélange commence à s’éclaircir et à épaissir, ajouter le jus de citron et le miel. Mélanger une dernière fois et c’est prêt ! Verser ensuite la préparation dans un récipient (bol, bocal) et laisser tiédir avant utilisation.

Pour être sûre que notre cire est prête, on peut faire un test en déposant une goutte de cire sur une surface plane. Si celle-ci reste bombée et qu’elle est malléable entre nos doigts, cela veut dire qu’elle est prête. Si au contraire elle s’étale, cela signifie qu’elle est encore trop liquide. Dans ce cas, continuer à cuire la cire ou rajouter un peu de sucre pour épaissir le mélange.

Utilisation 

Cette cire maison, aussi appelée cire orientale, peut être utilisée de deux façons : soit de façon traditionnelle avec des bandes d’épilation, soit telle quelle. Dans le premier cas, on applique notre cire sur la partie que l’on souhaite épiler, on superpose notre bande et on tire d’un coup sec dans le sens inverse des poils. Dans le deuxième cas, si nous n’avons pas de bande épilatoire par exemple, on prend une boule de cire que l’on malaxe entre nos doigts et que l’on étire. On applique ensuite la cire en vérifiant qu’elle adhère bien à la peau. On décolle un petit peu l’extrémité et on tire d’un coup franc, toujours dans le sens inverse de la pousse des poils. Dans les deux cas, il faut s’assurer que la cire reste tiède. Si nécessaire, on la réchauffe un peu dans la casserole à feu doux. Aussi, si on commence à transpirer au cours de l’épilation et à avoir la peau moite, on pense à appliquer un peu de talc avant la cire. Une fois l’épilation terminée, on rince les parties épilées à l’eau tiède et on applique un baume apaisant. Il peut s’agir d’un peu de Biafine, d’un gel à l’aloe vera ou d’un soin spécifique post-épilation.

Les bienfaits de la cire maison

En plus d’être économique et écologique, cette cire est naturelle et donc non néfaste pour notre peau. Le citron va en effet permettre de désinfecter la peau et de resserrer les pores pour empêcher l’apparition de petits boutons mais permet aussi de freiner la repousse des poils, tandis que le miel va adoucir et hydrater notre peau. Fini aussi les résidus de cire qui collent. Un coup d’eau tiède et tout disparaît. De plus, il est possible de conserver trois à quatre mois notre cire maison, si celle-ci est placée dans une boîte hermétique au réfrigérateur. Une solution qui a tout bon ! Après le premier essai, promis, vous ne pourrez plus vous en passer !