À quand remonte notre dernier hammam ou notre dernière tberguiga, un nes-nes à la main ? Alors que le pays se déconfine petit à petit, on redécouvre ensemble ces petits plaisirs simples du quotidien qui ont tellement manqué au che3b marocains.

 

1) Le hammam 

Quoi de mieux qu’un hammam bien chaud pour se relaxer et sortir bien propre et détendu ?

 

2) Best combo : Café X Tberguig

On ne va pas se mentir, le tberguig fait quasiment partie de notre ADN et il nous a beaucoup manqué.

 

3) Les retrouvailles familiales

La famille c’est sacré et le goûter aussi. Garni de thé, msemen et autres chhiwat 100% marocaines, le goûter est une tradition qui se perpétue de générations en générations.

 

4) Les séances shopping entre amis

L’été est enfin là, alors summer body ou non, on assume sa beauté et on redécouvre le plaisir du shopping entre amis pour se trouver la robe et le maillot tendance que l’on arborera à la plage.

 

5) Sea, Sun & Surf

L’air marin, la douce odeur de l’huile de monoï, les longues sessions de surf ou les après-midi passés à lézarder sur notre serviette de plage entre amis… on est tellement contents de pouvoir retrouver nos magnifiques plages au sable doré.

 

6) Encourager son équipe sur les gradins

Les derbys lovers n’en peuvent plus, l’ambiance et la foule en liesse leur manque terriblement. À quand le prochain match ?

7) Voyage, voyage…

Il y a tellement de beaux endroits et paysages à visiter au Maroc. Un véritable choix de rois de Tanja à Lagouira s’offre à nous pour passer de belles vacances !

 

8) Retrouver la frénésie des rues et marchés commerçants

Les souks marocains sont des lieux uniques où les saveurs se mêlent au bagou sans pareil des vendeurs ambulants. On adore !

 

9) Le cinéma

La bonne odeur du pop corn mélangée à celle de la moquette manque encore aux nombreux cinéphiles marocains.

 

10) Aller chez le coiffeur

Au Maroc, le coiffeur est une véritable institution. D’ailleurs, on a pu constater que se couper les cheveux soi-même n’était pas chose aisée, alors il n’était pas étonnant de voir le planning de nos coiffeurs overbooké dès le 25 juin…