Du 23 octobre 2018 au 23 janvier 2019, le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain exposera les œuvres de trois artistes marocaines. Chaibia Talal, Fatima Hassan El Farrouj et Radia Bent Lhoucine seront mises à l’honneur le temps d’une exposition éphémère.

Femmes artistes marocaines à l’honneur

Depuis sa création, la Fondation Nationale des Musées (FNM) a offert à la peinture artistique une grande place dans sa stratégie d’accompagnement des artistes marocains. Cette orientation donne toute la place qui sied à la femme artiste marocaine, puisque des expositions dédiées à ces femmes d’exception sont organisées au Musée Mohammed VI (MMVI) d’art moderne et contemporain à Rabat de manière récurrente, indique un communiqué de la Fondation.

« Nous sommes très heureux d’exposer l’œuvre de Chaibia Talal, une sommité reconnue mondialement qui fait partie du patrimoine national marocain. Nous avons décidé de l’accompagner de Fatima Hassan El Farraouj et de Radia Ben Lhoucine, afin de permettre au public de contempler les œuvres de trois femmes artistes peintres qui ont marqué l’histoire de l’art marocain« , a affirmé Mehdi Qotbi, Président de la FNM, cité par le communiqué.

Une exposition controversée

L’annonce de cette exposition triptyque, qui met en lumière la scène artistique nationale, a suscité diverses réactions dans le monde de l’art. Les responsables du Musée Mohammed VI estiment qu’elles ne peuvent qu’être enrichissantes pour la culture marocaine. Pour rappel, en 2016, le MMVI organisait l’exposition « Femmes artistes marocaines de la modernité 1960-2016 ».

Une exposition à découvrir sans plus tarder pour (re)découvrir l’art national.