Malgré les restrictions sanitaires liées à la pandémie de coronavirus, le groupe Onomo Hotels n’en oublie pas pour autant sa passion première, la culture et l’art africains, et a célébré comme il se doit la fête de la musique. Retour sur une expérience particulière, empreinte de joie et de bonnes vibes.

Promoteur de la culture et de l’art africains, le groupe Onomo Hotels a souhaité rendre hommage à la musique, célébrée dans le monde entier le 21 juin. Plusieurs adresses Onomo ont pour cela accueillis des artistes africains pour des concerts en ligne. Une programmation riche en rythmes et en émotions qui a permis de mettre en avant des talents artistiques du continent tels que The Ben, l’enfant prodige du Rwanda remarqué lors de la East African Party et One Africa Music Festival, qui a enflammé le rooftop de l’hôtel Onomo Kigali ou encore Cysoul, finaliste du dernier Prix Découverte RFI qui a offert un spectacle à son image, à savoir audacieux et surprenant à l’hôtel Douala.

À Casablanca, c’est l’auteur, compositeur, musicien et passionné de théâtre et de comédie, Hamid El Hadri, qui a fait vibrer les mélomanes aux rythmes de ses créations musicales, combinant musique traditionnelle marocaine au flamenco espagnol, ou même le raï et le chaâbi algérien. Enfin, Lord Carlos, un habitué de l’hôtel Onomo Lomé, a emporté les mélomanes dans son univers musical mêlant pop, blues, worldmusic, soul et afrobeat. Pour ceux qui auraient manqué ce rendez-vous inédit, rendez-vous sur la page Instagram du groupe Onomo Hotels qui nous met à disposition le live pendant plusieurs jours.

https://www.instagram.com/onomo.hotels/

Et parce que la fête ne se termine jamais, le groupe Onomo appelle ses followers à partager sur Instagram du 22 au 28 juin les vidéos de leurs performances artistiques et invite sa communauté à voter. Allez, musique !