Un restaurant pour deux à Casa à moins de 200 DH ? C’est la requête postée par une jeune femme sur le groupe Facebook «j’ai testé… Je vous le recommande». Rapidement, l’annonce a suscité les moqueries des internautes.

Internet est parfois cruel. A l’occasion de son anniversaire, Rime Salhi, une jeune marocaine s’est dirigée vers le célèbre groupe «J’ai testé… Je vous le recommande» afin de chercher un restaurant pour elle et son mari proposant un diner à moins de 200 dirhams.

«Mon mari veut m’inviter à diner à l’occasion de mon anniversaire. Il m’a demandé de choisir un restaurant avec une belle vue et une belle ambiance à Casa, et puisque son budget est un peu serré je demande vos recommandations où une consommation ne dépasse pas 200 dhs pour nous deux».

La jeune femme était loin d’imaginer qu’elle allait être cible d’un flot de railleries impitoyables de la part des internautes quelques instants après avoir publié son post sur le groupe Facebook.

Alors que certains internautes lui ont gentiment recommandé de cuisiner à la maison ou encore de faire un pique-nique, estimant son budget insuffisant pour les critères demandés, d’autres en revanche n’ont pas fait dans la dentelle et s’en sont pris à la jeune femme, se moquant d’elle ouvertement.

 

«200 dirhams ou 200 euros ?», «200 dirhams c’est tout juste de quoi faire l’essence de la voiture», «Un resto vue mer avec ce budget, tu rêves ?», «Allez au mcdo », «200 dirhams avec belle vue et ambiance ?! Oui, c’est possible. Allez dans un restaurant et ne commandez rien. Dites au serveur que vous jeûnez et donnez-lui les 200 dirhams en pourboire, il sera heureux», pouvait-on lire en commentaires.

D’autres membres du groupe ont vivement condamné l’attitude méprisante des auteurs de ces commentaires tout en pointant du doigt la chèreté de vie à Casablanca.

Pour sa part, le groupe lui-même s’est finalement proposé en âme charitable d’offrir un diner au jeune couple dans un restaurant luxueux. Une belle initiative qui aura le mérite d’avoir cloué le bec à tous ces haineux qui se délectent de leur méchanceté sur Internet…

 

Rania Lâabid