Elle a été violée, violentée, humiliée et tatouée contre son gré. Sur son corps, des marques de brûlures de cigarette témoignent de la souffrance qu’elle a endurée. L’histoire de Khadija, jeune fille âgée  de 17 ans, issue du village de Oulad Ayad, a émue la Toile.

Khadija est issue d’une famille modeste. L’aînée de deux fille et un garçon, vit avec sa famille au village de Oulad Ayad près de la ville de Fqih Ben Salah. D’après le père de la jeune femme, qui s’est exprimé auprès d’Alyaoum 24, celle-ci a été kidnappée et torturée par des personnes issues du même douar.

 

 

صور فتاة أولادعياد القاصر التي تعرضت للاحتجاز و الاغتصاب والتعذيب بكي جسدها بالسجائر ووضع الوشوم في كل أعضائها تحت…

Publiée par ‎عبد الوحد السعدي‎ sur Lundi 20 août 2018

 

Dans une interview accordée aux journalistes de ChoufTv, Khadija raconte qu’elle était chez sa tante, lorsque ses kidnappeurs se sont introduits à l’intérieur pour l’enlever. Ses agresseurs l’auraient d’abord emmené sur un terrain vague où ils l’auraient violé avant de l’enfermer pendant deux mois dans une maison où ils la livraient à d’autres hommes contre de l’argent.

«J’ai essayé de m’échapper plusieurs fois, mais à chaque fois on me rattrapait et on me battait. Ils me torturaient, ils ne me donnaient ni à manger ni à boire et je n’avais même pas le droit de prendre une douche», se rappelle Khadija.

 

أول تصــريح صادم للشابة اللي خطفوها عصابة بالفقيه بن صالح..14 الواحد اغتاصبوني ووشمو ليا

أول تصــريح صادم للشابة اللي خطفوها عصابة بالفقيه بن صالح..14 الواحد اغتاصبوني ووشمو ليا

Publiée par Chouf TV sur Mardi 21 août 2018

 

La jeune fille précise que neuf de ses agresseurs ont été arrêtés, tandis que d’autres se sont enfuis. «Mon père leur avait dit de me rendre et leur avait promis qu’il ne dirait rien aux autorités. Mais c’est moi qui ai tout raconté aux gendarmes. Je veux que justice soit faite et qu’ils payent pour ce qu’ils m’ont fait subir», raconte-t-elle émue.