Pour la 5ème année consécutive, l’artiste peintre Ilham Laraki Omari expose au Salon de l’Automne à Paris, une association d’artistes dont le but est l’encouragement et le développement des beaux-arts. La plasticienne marocaine participe à cette 114ème édition du Salon avec sa toile « Sibillyn », une peinture à l’huile aux tons noirs et blancs.

 

 

 

 

 

Sibillyn est une toile contemporaine qui appelle au rêve et au voyage. Mais Ilham Laraki Omari n’a pas toujours peint du contemporain. Son travail a beaucoup évolué au fil des années en termes de style et de couleurs. « C’est un cheminement qui m’a amené du figuratif à l’abstrait et des couleurs volcaniques à des tons plus sombres, sans que je ne m’en rende compte », a confié l’artiste à la MAP.

 

 

Toutefois, la lumière a toujours été le fil conducteur dans son travail. Une lumière que l’on retrouve dans Sibillyn. Déclinée sur des tons sombres, elle révèle un contraste entre la chaleur et la luminescence et symbolise la quête de spiritualité de l’artiste.

 

 

L’artiste peintre participe à cette édition du Salon de l’Automne en tant que sociétaire, un titre attribué aux artistes qui ont eu le mérite d’exposer à ce salon au moins trois années consécutives et qui ont fait preuve de persévérance et de créativité.

 

Je suis très honorée par ce titre grâce auquel j’ai pu aussi participer dans la section « Petits formats » avec deux toiles, « Lueur » et « Ferveur » a affirmé Ilham Laraki Omari.

 

 

En plus de la France, la jeune femme a déjà exposé aux Etats-Unis, en Russie ainsi que dans différents pays en Europe et au Moyen-Orient. Elle jouit alors d’une reconnaissance mondiale pourtant, selon elle, exposer au Maroc et y être reconnue par ses pairs « n’a pas de pareil ». « C’est Unique », explique-t-elle.

 

 

Le Salon de l’Automne, qui se poursuit jusqu’au dimanche 15 octobre, présente plus de 900 artistes, originaires de 45 pays différents.