De nombreux films arabes ont récemment été ajoutés sur la plateforme Netflix. L’occasion de (re)découvrir les meilleurs longs-métrages dédiés aux combats menés par les femmes du monde arabe et du Maghreb. Découvrez notre liste des 5 films à regarder sans modération.

 

Sofia (2018) – Marocain

Il s’agit du premier film marocain sur Netflix. Réalisé par Meryem Benm’Barek, « Sofia » raconte l’histoire d’une jeune Marocaine célibataire de 20 ans vivant avec ses parents à Casablanca. Suite à un déni de grossesse, elle part à la recherche du père de son enfant, afin d’éviter que l’hôpital où elle a accouché n’alerte les autorités, et ce avec l’aide de sa cousine Lena. Le film a enchaîné les succès aux festivals les plus connus, notamment à Cannes où il a été récompensé par le prix du scénario de la sélection « Un certain regard ».

 

Rock the casbah (2013) – Marocain

Après le carton réalisé par son premier long-métrage « Marock », la réalisatrice marocaine revient sur le devant de la scène avec « Rock the casbah », son deuxième film. Ce dernier relate l’histoire de quatre sœurs qui, à la mort de leur père, un riche entrepreneur interprété par le célèbre acteur Omar Cherif, se retrouvent pour les trois jours des funérailles dans sa grande maison à Tanger. Entre règlements de compte, modes de vie très différents et bouleversement de l’ordre établi par le patriarche, cette comédie romantique et sentimentale aborde la condition de la femme dans le monde arabe de façon juste, le tout accompagné d’une pointe d’humour.

 

La belle et la meute (2017) – Tunisien

Le film relate l’histoire de Mariam, jeune étudiante à l’Université de Tunis, interpellée par un groupe de policiers au sortir d’une fête organisée dans un hôtel. Après l’avoir entraînée dans leur voiture de service, ces derniers la violent. Inspiré d’un fait divers et d’un livre, ce long-métrage de la célèbre réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania évoque les démarches d’une jeune femme qui réclame justice et lutte pour le respect de ses droits et de sa dignité.

 

Noura rêve (2019) – Tunisien

« Noura rêve » de Hind Boujemaa met en scène la star tunisienne Hend Sabri dans le rôle de Noura, une mère de trois enfants qui travaille dur pour gagner de quoi les élever, et une femme mariée qui rêve de liberté pour pouvoir vivre pleinement son histoire d’amour avec son amant. Mais lorsque son mari est libéré prématurément suite à une grâce présidentielle, Noura voit son plan s’écrouler, d’autant plus que la loi tunisienne punit sévèrement l’adultère. Carton plein pour ce film qui s’est distingué aux Critics Awards 2020 en remportant le prix de la meilleure actrice.

 

La beauté de Roh (2014) – Égyptien

L’histoire met en scène une mère célibataire qui chante dans une boîte de nuit afin de gagner de l’argent pour aider son fils. Un film de Sameh Abdelaziz jugé « sexuellement provoquant » dans lequel figure la très populaire chanteuse et actrice libanaise Haïfa Wehbé.