Berlin: inauguration d’une mosquée “mixte” ouverte aux homosexuels

Des musulmans ont fondé à Berlin une mosquée où hommes et femmes prient ensemble et prônent un islam “moderne”, débarrassé de ses tabous.

 

 

 

 

 

“Allah akbar” résonne dans l’enceinte de la petite mosquée Ibn Rushd-Goethe, inaugurée vendredi. L’Américano-malaisienne Ani Zonneveld, l’une des rares femmes imames dans le monde, vient de lancer l’appel à la prière.

 

 

 

 

 

Puis l’une des fondatrices de ce nouveau lieu de culte musulman, Seyran Ates, en longue robe blanche, ouvre la prière du vendredi.  “Nous voulons lancer un signal contre la terreur islamiste et le détournement de notre religion”, assène cette avocate et militante des droits des femmes très connue en Allemagne.

 

 

 

 

 

Agenouillés sur des tapis verts déroulés sur une épaisse moquette blanc-crème, les fidèles s’inclinent en direction de La Mecque pour la prière traditionnelle. Ici, hommes et femmes prient côte à côte, sous le regard d’invités chrétiens et juifs. Certaines fidèles portent le voile, d’autres non. Le prêche a lieu en allemand.