Une Marocaine de 47 ans parcourt 220 km à pied (VIDÉOS)

Après avoir réussi à faire les 110 km reliant le parlement de Rabat à la mosquée Hassan II, Rachida El Alaoui s’est lancée un nouveau défi le week-end dernier. Si l’Allemagne à sa dame de fer, le Maroc a Rachida El Alaoui. Passionnée d’aventures et de défis, Rachida El Alaoui vient d’ajouter une autre performance à son palmarès déjà bien fourni jusque là.

 

Un parcours semé d’embûches

 

 

L’athlète a pris le départ de Bouchane (province de R’hamna), pour passer par Sidi Bennour puis Azemmour, Sidi Rahal, Dar Bouazza et enfin Casablanca.
« J’aurai pu arriver plus tôt à Casablanca, mais j’ai connu beaucoup de difficultés, la pluie, le vent et l’état de la route accidenté. En plus, j’ai eu des ampoules dans les jambes et je ne pouvais plus courir, donc j’ai marché jusqu’à l’arrivée. Je n’avais qu’un seul objectif, celui d’arriver à la Mosquée Hassan II», souligne Rachida contactée par nos confrères de Sport24info.

 

 

Mariée à un coach sportif de 53 ans, Rachida a longtemps souffert de problèmes de dos avant de se mettre au sport. ” Rachida ne pouvait plus travailler. Au bout de 30 minutes de travail, elle avait besoin de s’allonger pour une période de 15 où 20 minutes, ce fut compliqué et donc elle a quitté son job“, nous déclare Mohamed El Alaoui époux de Rachida. Pour elle, l’enjeu est ailleurs.

 

L’objectif de Rachida? Rendre hommage aux femmes

 

L’objectif étant de sensibiliser sur la place qu’occupe la femme au Maroc et sur les difficultés qu’elle vit au quotidien, surtout dans le milieu rural: “J’ai rencontré plusieurs femmes du milieu rural lors de mes séances d’entraînements, et j’ai pris conscience de la difficulté de la vie qu’elles mènent. C’est de là qu’est parti cette idée, je voudrai à travers ce défi leur rendre hommage”, poursuit Rachida.

 

 

Article publié initialement sur Sport 24 Info.