Une fin dramatique pour une «œuvre» considérée à l’unanimité comme ridicule et manquant cruellement d’inspiration. En plus de la médiocrité du clip, des arrangements et de la musique d’« Abtal Al Watan », les sorties médiatiques de Said Naciri ont exacerbé la colère des internautes, puisqu’il les a taxé d’«ennemis de la nation». Pire, Said Naciri a complètement sombré dans la paranoïa en évoquant les mains invisibles du polisario !

 

 

Dans une interview téléphonique accordée à Chada FM, Said Naciri accuse le polisario d’être derrière les vagues de critiques et commentaires négatifs. Selon lui, les internautes qui attaquent la Malhama sont de faux comptes dirigés par des ennemis du royaume. «Je comprends qu’un travail cinématographique soit critiqué, mais il est impossible qu’un Marocain critique un produit qui concerne la citoyenneté et le patriotisme », ajoute-t-il.

 

 

Revenant sur la production et la réalisation, il affirme que la qualité artistique du clip s’explique par le manque de financement. « La production d’un clip spectaculaire nécessite une résidence de 4 à 5 jours et une disponibilité entière des artistes, en plus d’un grand budget », précise-t-il.

 


Enfin, la plateforme YouTube a supprimé le clip « Abtal Al Watan » en raison d’une réclamation des droits d’auteur effectuée par le producteur et réalisateur Hatim Naji.