Confinement oblige, les futurs mariés qui avaient programmé leur union en ce moment se retrouvent empêchés par les circonstances. Le ministère de la justice vient de lancer un portail en ligne permettant d’effectuer la demande d’autorisation de mariage en ligne. 

Ce portail permet de faire des demandes à distance afin d’obtenir l’autorisation de se marier dans la plupart des tribunaux du royaume.
Le Maroc emboîte ainsi le pas aux Emirats arabes unis qui ont récemment autorisé les mariages à distance via un portail mis en ligne par le ministère de la Justice. Le dignitaire religieux chargé de conclure le mariage peut présider à la cérémonie en ligne, en s’assurant de l’identité des mariés et des témoins, selon l’agence de presse émiratie WAM.