L’autonomisation des femmes, un moyen de lutte contre la violence“, est le thème d’une journée d’étude prévue le 27 novembre à Essaouira, à l’initiative de l’Association Féminine El Khir pour la promotion socio-économique et le leadership de la femme.

Initiée en partenariat avec l’ONG féministe pour la paix (CFD) de Suisse, l’association Essaouira-Mogador et la délégation de l’Entraide Nationale, cette journée s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la violence à l’égard des femmes, expliquent les organisateurs.

L’Association El Khir, pour aider les femmes à renforcer leur capacité économique

Cette rencontre, qui s’insère également dans le cadre du projet de l’Association El Khir portant sur “le renforcement des capacités économiques des femmes“, verra la participation d’une palette d’experts, juristes, médecins, artistes et acteurs associatifs, ajoute-t-on de même source.

L’organisation de cette journée d’étude témoigne de la conviction de ladite association que l’autonomisation de la gent féminine ne se limite pas uniquement au volet économique mais s’étend également à d’autres domaines qui demeurent jusque-là dominés par les hommes”, lit-on dans une note de présentation de cet événement.

Selon les organisateurs, cette rencontre se fixe pour mission de mettre le point sur les efforts déployés par l’Association El Khir pour l’autonomisation des femmes, à travers la formation et l’insertion professionnelle.

Elle offre, en outre, l’opportunité d’apporter des réponses à plusieurs questions notamment celles de savoir s’il existe un environnement social favorisant l’autonomisation des femmes, si l’on dispose réellement de mesures ou d’une plateforme en adéquation avec les politiques locales, qui a pour charge d’appliquer l’approche genre et de réaliser l’égalité entre les deux sexes.

La journée d’étude, qui sera aussi l’occasion de se focaliser sur le concept d’autonomisation d’un point de vue économique et social, et de jeter la lumière sur les différentes contraintes que rencontrent les femmes ayant fait leur entrée dans des domaines jusque-là dominés par les hommes, débouchera sur l’adoption d’une batterie de recommandations allant dans le sens de la nécessité de réaliser l’égalité, et de bannir ainsi toutes les formes de discrimination.