Après le scandale lié à l’affaire H&M qui fait rage depuis lundi sur les réseaux sociaux, le rappeur P.Diddy a proposé un contrat s’élevant à 1 million de dollars avec sa marque de vêtements Sean John.

 

Souvenez-vous, une photo publiée par la marque suédoise H&M montrant un petit garçon noir porter un pull avec l’inscription « Coolest monkey in the jungle » (« Le singe le plus cool de la jungle ») a déchaîné les foules. De nombreux internautes et célébrités ont en effet jugés cette publicité raciste. Parmi les stars qui ont été choquées par cette photo figure le rappeur et homme d’affaires P.Diddy. Ce dernier a évoqué sa colère lundi sur Twitter en partageant une photo retouchée du petit garçon. Il a ainsi changé l’inscription sur son pull pour la remplacer par « le Roi le plus cool du monde » avec la légende : « Un peu de respect. Quand vous nous regardez, soyez sûrs de voir de la royauté et un Dieu super naturel qui nous a envoyé de la gloire ! Tout le reste est irrespectueux ».  Et comme le rappeur ne fait pas les choses à moitié, il a également proposé au jeune mannequin de poser pour sa marque de vêtements Sean John, avec à la clé un contrat de 1 million de dollars. On ignore par contre si le jeune garçon et sa famille ont accepté la proposition.

 

 

 

Plusieurs contrats rompus

 

D’autres célébrités ont également fait part de leur mécontentement et sont même allés jusqu’à rompre leurs contrats avec la marque. C’est le cas du chanteur The Weeknd, égérie de la marque depuis fin 2016 : « Je me suis réveillé ce matin choqué et embarrassé par cette photo. Je suis profondément offensé et ne travaillerai plus jamais avec H&M » a-t-il écrit sur Twitter ce lundi.

 

Autre star à avoir rompu son partenariat, le rappeur G-Eazy, qui devait lancer prochainement une capsule avec le géant du prêt-à-porter. « Tout au long de ces derniers mois, j’étais très excité à l’idée de lancer ma ligne en collaboration avec H&M… Malheureusement, après avoir vu l’image dérangeante hier, mon excitation concernant cette campagne s’est rapidement atténuée et j’ai décidé de mettre un terme à notre partenariat. Que ce soit une erreur inconsciente ou non, c’est très triste et dérangeant de voir en 2018 quelque chose d’aussi raciste et insensible (…) Je ne veux pas que mon nom soit associé à une compagnie qui laisse ce genre de choses se produire » continue-t-il.

 

 

 

Après tant de critiques, la marque suédoise s’est excusée publiquement et a décidé de retirer les vêtements (et la photo) de la vente. “Nous comprenons que beaucoup de personnes sont vraiment énervées par la photo du petit garçon en sweat-shirt. Nous, qui travaillons à H&M ne pouvons qu’être d’accord. Nous sommes profondément désolés que cette photo ait «été prise et qu’elle ait été imprimée. De plus, nous n’avons pas seulement supprimé les photos de nos sites et de nos boutiques, mais avons également retiré le vêtement de notre chaîne de production. Il est évident que nos protocoles n’ont pas été respectés. Sans aucun doute. Nous sommes actuellement en train d’enquêter pour comprendre pourquoi ceci est arrivé et comment prévenir ce genre d’erreur pour qu’elle ne se reproduise plus” avait alors écrit la marque.

 

 

 

Une réaction jugée excessive par la maman

 

La principale intéressée, à savoir la maman du petit garçon, a quant à elle jugé les réactions excessives. Par le bias d’un post Facebook, Terry Mango explique : « Je suis la maman et ce sweatshirt est un parmi tant d’autres pour lesquels mon fils a posé… arrêtez de crier sans cesse au loup et passez à autre chose. Si j’avais acheté ce pull et habillé mon fils avec et posté la photo sur les réseaux sociaux, est-ce que ça ferais de moi quelqu’un de raciste ? Je respecte les opinions des gens mais ce n’est pas la mienne ». Une réaction critiquée par de nombreux internautes qui se sont indignés. “C’est une honte que la mère ne voit rien de mal mais c’est la vie. Comme on dit, on ne peut pas aider quelqu’un qui ne veut pas d’aide”, “La mère du single le plus cool ne voit rien de mal sur la photo et ça mes amis, c’est le vrai problème !” peut-on alors lire sur Twitter.  « Je ne comprends pas pourquoi les gens sont confus. Ce n’est pas que je ne choisis pas de comprendre, c’est juste que je ne pense pas comme ça » déclare Terry Mango pour sa défense.

 

Mom of Kenyan boy used for infamous H&M ad, slams those calling it racist

Une publication partagée par Instablog9ja (@instablog9ja) le


Reste à savoir si la maman acceptera l’offre de P.Diddy !