Le 2 octobre dernier, la Barbadienne présentait le dernier défilé de sa marque de lingerie. Réputée pour prôner la diversité et la tolérance, Savage x Fenty fait une nouvelle fois beaucoup parler d’elle, mais pas forcément pour les bonnes raisons. La cause ? Une chanson utilisée au moment du défilé jugée blasphématoire par la communauté musulmane. Explications.

 

Comme à son habitude, la chanteuse et femme d’affaires Rihanna a proposé un défilé haut en couleurs. Au programme, des sous-vêtements très sexys portés par des mannequins et célébrités de toutes les tailles, de toutes les origines et de tous les âges. On a en effet pu apercevoir le top Bella Hadid, l’actrice Demi Moore, âgée de 57 ans ou encore la chanteuse Lizzo, connue pour soutenir le mouvement body positive. Sur le papier, aucune fausse note. Et en réalité, on aurait pu en rester là. Mais c’était sans compter sur certains internautes, à l’ouïe très fine, qui ont reconnu l’utilisation de la chanson « Doom » dans la bande-son du défilé. Un titre très controversé, signé Coucou Chloé, une productrice française qui vit à Londres, puisqu’il reprend en accéléré un hadith, un recueil de paroles attribuées au prophète Mohammed. Une faute grave pour de nombreux musulmans qui n’ont pas hésité à tacler Rihanna sur les réseaux sociaux, l’accusant de blasphème, de faute grave et appelant même à son boycott.

Face à ce tollé, la chanteuse s’est confondue en excuses sur les réseaux sociaux mardi 6 octobre. « J’aimerais remercier la communauté musulmane d’avoir signalé un énorme oubli qui était involontairement offensant dans notre défilé Savage x Fenty. Je voudrais surtout vous présenter mes excuses pour cette erreur honnête mais non moins irréfléchie. Nous comprenons que nous avons blessé beaucoup de nos frères et sœurs musulmans, et je suis incroyablement démoralisée par tout ça ! Je n’aime pas jouer avec le manque de respect envers Dieu ou aucune autre religion. De fait, l’usage de ce morceau dans notre projet était complètement irresponsable. À l’avenir, nous ferons en sorte qu’une chose pareille n’arrive plus. Merci pour votre pardon et votre compréhension. Rih. ».

De son côté, Coucou Chloé a elle aussi présenté ses excuses, expliquant qu’elle n’avait pas pris la peine de s’intéresser à la signification des paroles du morceau : « Je tenais à présenter mes sincères excuses pour l’offense causée par les samples vocaux utilisés dans ma chanson Doom. La chanson a été créée à partir de samples que j’ai trouvés en ligne. À l’époque, je n’étais pas au courant que ces samples utilisaient le texte d’un hadith islamique », avant d’ajouter : « J’assume l’entière responsabilité du fait que je n’ai pas recherché correctement la signification de ces mots correctement et je tiens à remercier ceux d’entre vous qui ont pris le temps de m’expliquer cela. Nous sommes en train de retirer la chanson de toute urgence de toutes les plateformes de streaming ». Espérons que cela suffise à apaiser les esprits.