Emmy Awards : un palmarès très girl power

Les Emmy Awards ont récompensé “La Servante Ecarlate”, “Big Little Lies” ou encore “Veep” au cours d’une cérémonie hollywoodienne. Un petit pas pour la télé, un grand pas pour l’égalité ?

 

Go girls ! La cérémonie des Emmy Awards, équivalent des Oscars pour le petit écran, a honoré des séries très féminines à Los Angeles. La Servante Ecarlate, adaptation du livre de Margaret Atwood et franc succès critique, rafle quasiment tous les prix de catégorie dramatique : Meilleure série, Meilleure actrice, Meilleure actrice dans un second rôle, Meilleure réalisation, Meilleure actrice en guest et Meilleur scénario. Côté comédie, c’est Veep (programme accès sur une sénatrice devenue vice-présidente des Etats-Unis) qui remporte les suffrages.
La géniale Big Little Lies, portée par Reese Witherspoon, Shailene Woodley, Laura Dern, Zoë Kravitz et Nicole Kidman peut se targuer d’être la mini-série la plus réussie de 2017 avec 5 Emmys à son actif. Nicole Kidman, primée pour son rôle de femme battue, a dédié son trophée à ses filles : “A chaque fois que maman ne vous a pas mises au lit, c’est pour ça. Mais aussi, je veux qu’elles sachent que parfois, quand vous êtes acteur, vous avez l’occasion d’apporter un message plus large et ceci est leur contribution et votre contribution.

 

LE PALMARÈS

Meilleure série dramatique : La servante écarlate

Meilleure série comédie : Veep

Meilleure mini-série : Big Little Lies

Meilleur acteur dans une série dramatique : Sterling K. Brown – This Is Us

Meilleure actrice dans une série dramatique : Elisabeth Moss – La servante écarlate

Meilleur acteur dans une série, comédie : Donald Glover – Atlanta

Meilleure actrice dans une série, comédie : Julia Louis-Dreyfus – Veep

Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série : Riz Ahmed – The Night Of

Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini-série : Nicole Kidman – Big Little Lies

Meilleur film de télévision : Black Mirror : San Junipero

Meilleur réalisateur : Jean-Marc Vallée – Big Little Lies