Le nouveau bureau de l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Maroc (AFEM) a présenté, hier, lors d’une conférence de presse, son programme. Le voici.

La dynamique est lancée depuis l’élection, le jeudi 12 décembre 2019 de Leïla Doukali en tant que Présidente Nationale de l’Association des Femmes Chefs d’Eentreprises du Maroc (AFEM), durant l’assemblée générale ordinaire élective tenue au siège de la CGEM.

Le programme de Leïla Doukali s’inscrit dans le développement de l’entreprenariat féminin. «Notre ambition, une AFEM forte qui compte sur l’échiquier économique, une AFEM innovante et engagée pour la parité», tel est le pari de ce nouveau bureau.

Un Bureau de six femmes volontaires, engagées, portant chacune des ambitions de ce mandat 2019-2022, désirant répondre au défi lancé par le roi Mohammed VI «le jihad économique».

«Notre contribution au nouveau modèle de développement prôné, et c’est celui qui doit nous guider en priorité», avance l’AFEM. Pour y parvenir, la nouvelle présidente de l’association et son équipe vont appliquer leur programme intitulé «Raviver la flamme» dont voici les objectifs:

 

Pour ce faire, le bureau a retenu 4 axes dans son programme:

Rappelons les nouvelles membres du bureau de l’AFEM. Leïla Doukali : Présidente Nationale, Souad Maadir Tarmidi: 1ère Vice-Présidente en charge de la transformation digitale, Amal Alami: Secrétaire Générale, Badia Bitar: Vice- Présidente en charge du développement régional, Assia El Asri: Vice-Présidente en charge de la communication et des partenariats, et Meriem Bekkali: Trésorière générale.