Après les one-man show et le cinéma, Gad Elmaleh se lance maintenant dans les séries TV. Un projet qui lui trotte dans la tête depuis un petit moment. En effet, l’humoriste avait déclaré en janvier dernier au TéléObs : « Je pense de plus en plus à une série ».

 

Et le rêve deviendra réalité ! C’est Netflix qui a annoncé vendredi 10 novembre la production de la série « Huge in France » inspirée de la vie du comédien. Après la programmation de deux spectacles de Gad, notamment son stand-up Gad Elmaleh part en live, la célèbre plateforme de VOD diffusera également la série de l’humoriste composée de 8 épisodes de 30 minutes chacun. Une nouvelle que s’est empressé de partager notre chouchou national sur son compte Instagram en postant une photo d’une To-Do list (« choses à faire ») pour réaliser son rêve américain :

 

  • Apprendre l’anglais
  • Obtenir un visa
  • Déménager en Amérique
  • Parler fort. Beaucoup plus fort
  • Faire un spectacle en anglais pour Netflix
  • Avoir ma propre série sur Netflix
  • Comprendre les règles du Baseball

 

Tous ses objectifs sont alors réalisés, à part comprendre les règles du Baseball !

 

Announce my new @Netflix stand-up special AND series? ✔️

Une publication partagée par GAD (@gadelmaleh) le


 

Co-créateur et producteur exécutif de la série, Gad y campera son propre rôle, celui d’un comédien qui, véritable star en France, décide de tout plaquer pour s’installer à Los Angeles dans le but de se rapprocher de son fils de seize ans, mannequin. Un défi de taille s’impose alors à l’humoriste qui va devoir plaire à un public qui n’a jamais entendu parler de lui.

 

« Je suis tellement heureux et inspiré par cette opportunité », a déclaré Gal Elmaleh au Figaro. « Je suis fier de faire partie de la famille Netflix. Ce projet est incroyablement personnel et aborde un sujet universel que j’ai hâte de partager avec le monde entier ». En plus de cette série, Gad et Netflix vont également collaborer sur le prochain spectacle de l’humoriste, intégralement en anglais. «Soyons réalistes, obtenir ma propre série et un deuxième stand-up sont vraiment les seuls moyens légaux pour moi de rester aux Etats-Unis » a-t-il conclu avec humour.