Une étudiante se prend en selfie pour dénoncer les harceleurs de rue

Elle s’arme de selfies pour dénoncer le harcèlement de rue. Klaxons, sifflements, petites phrases désobligeantes, lorsque l’on est une femme et que l’on essaye de circuler dans l’espace public, il n’est pas rare de se sentir épiée, observée et surtout reluquée.

 

Alors qu’au Maroc, le débat sur le respect des femmes et leur liberté de circuler dans l’espace public est relancé, aux Pays-Bas, une jeune femme a décidé de mener une petite expérience pour combattre le harcèlement de rue à sa manière.
Noa Jansma, une jeune étudiante à la Design Academy de Eindhoven aux Pays-Bas a décidé de combattre ce fléau des rues en créant un compte Instagram intitulé «dearcatcallers», dédié à ce phénomène. La jeune femme a tout d’abord publié un message expliquant sa démarche le 29 août 2017.

 

 

#dearcatcallers #catcalling #catcallers #feminism

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le


Dans cette première publication, la jeune femme explique avoir pris la décision de se prendre en selfie avec tous les hommes qui la solliciteraient dans la rue pendant un mois.

 

L’objet du désir et le convoiteur se retrouvent donc sur la même photo pour que tout le monde réalise dans quelles conditions et à quelle fréquence se produisent  ce genre de choses. Comme l’indique la jeune femme, cette méthode lui permet « de faire quelque chose qui me donne du pouvoir sur eux ».

 

 

Interrogée par le site néerlandais Redpers, Noa explique que «Poursuivre sa route semble être l’unique solution, mais cela n’a aucune conséquence pour les harceleurs. Il m’est arrivé de leur faire un doigt d’honneur, mais je me sentais bête après. Je voulais faire quelque chose qui me donne du pouvoir sur eux.»
Et le résultat est plus que réussi. La jeune femme prend la pose impassible en premier plan, et derrière elle, le harceleur, souvent souriant.

 

 

#dearcatcallers

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

#dearcatcallers

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

#dearcatcallers … after following me for straight 10 minutes “sexy girl Where you goin’?? Can I come with you ?” …

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

Mmmmmm beautiful sweet girl #dearcatcallers

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

#dearcatcallers The classic

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

#dearcatcallers “baby! Baby! *whisting*”

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

#dearcatcallers “Babyyyyyyyy! THANKYOU” *blowkiss* (slide ➡️)

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

#dearcatcallers “weheeee horny girl”

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le

#dearcatcallers

Une publication partagée par dearcatcallers (@dearcatcallers) le