Envie de lever le pied sur les appareils chauffants qui abîment la fibre capillaire sans pour autant dire adieu à votre lissage parfait ? Découvrez 4 méthodes efficaces qui ne requièrent ni lisseur ni sèche-cheveux. Magique !

Lorsque l’on a des cheveux ondulés ou bouclés, on rêve d’afficher des longueurs baguette, et inversement. Mais pour y arriver, il faut user (et abuser) d’appareils chauffants : sèche-cheveux ou encore lisseur. Si ces différents outils ont fait leurs preuves (à nous les longueurs impeccables) ils s’avèrent pourtant néfastes pour nos cheveux. Utilisés à répétition, ils abîment en effet la fibre capillaire. Résultat ? Notre chevelure s’affaiblit, s’assèche, s’affine et devient terne. Mal utilisés, ces appareils peuvent même brûler les cheveux, nous obligeant à couper les pointes pour limiter les dégâts. Heureusement, les beautystas du monde entier ne manquent pas d’imagination et recherchent tous les jours de nouvelles façons de se lisser les cheveux sans utiliser d’appareils chauffants. En voici 4.

Les bigoudis

C’est le moment de fouiller dans nos placards et de ressortir les vieux bigoudis de notre grand-mère. Eh non, détrompez-vous, ces petits rouleaux en plastique ne servent pas seulement à boucler les cheveux mais peuvent aussi les lisser. Pour cela, il faut se munir de grands rouleaux (les plus larges possible) que l’on vient enrouler mèche par mèche sur cheveux humides. Attention, il est important d’enrouler à chaque fois des mèches de même taille et d’aller toujours dans le même sens, soit vers l’intérieur. On attend ensuite que nos cheveux sèchent à l’air libre ou en utilisant la fonction « air froid » de notre sèche-cheveux. Puis, une fois secs, on enlève les rouleaux et on brosse ses cheveux pour un résultat naturel. Grâce à cette méthode, nos longueurs sont plus lisses et affichent un mouvement naturel vers l’intérieur. Canon !

Le brushing

Une alternative efficace au brushing à l’air chaud est le brushing… à l’air froid ! Ici, la méthode reste la même. On se munit d’une brosse plate et de notre sèche-cheveux réglé sur la fonction « air froid » puis on vient tirer mèche par mèche à l’aide de notre brosse en tenant le séchoir en haut de la mèche jusqu’à ce qu’elle soit bien sèche. Très efficace, cette méthode requiert néanmoins de la patience car elle prend trois fois plus de temps qu’un brushing normal. Les pressées, passez votre chemin.

Le kardoune

Originaire d’Algérie, le kardoune est un long ruban en coton tissé très solide utilisé depuis plusieurs générations dans les pays d’Orient afin de lisser les cheveux. Comment ça marche ? Après le shampooing, on sèche ses cheveux avec une serviette et on les brosse soigneusement pour les démêler. On les attache ensuite en queue de cheval basse pas trop serrée pour éviter d’avoir la démarcation de l’élastique puis on enroule le kardoune le long de la queue de cheval en veillant à bien serrer et à garder les cheveux bien raides.

Une fois arrivé en bas, si la longueur du ruban nous le permet, on remonte pour le fixer à la base de la queue, sinon on le maintient vers les pointes à l’aide d’un élastique. Si nous n’avons pas de kardoune, on peut également réaliser cette méthode à l’aide d’un collant, d’un long ruban ou même d’une ceinture de peignoir. On passe la nuit avec et on le dénoue le lendemain matin. Incroyable ! Si l’on a les cheveux très bouclés ou très épais, il est préférable de diviser les cheveux en deux parties, donc faire deux queues de cheval et enrouler deux kardounes pour plus d’efficacité.

Le wrap

Cette méthode, également appelée tourbillon, consiste à enrouler tous ses cheveux autour de la tête en les fixant à l’aide de pinces plates, de sorte à former une sorte de turban de cheveux. Comment faire ? C’est assez simple. Il suffit de se faire une raie de côté sur cheveux humides. Puis, on vient enrouler une mèche du côté opposé autour de son crâne en veillant à bien plaquer les cheveux. On s’aide alors d’une brosse pour brosser et lisser chaque mèche tout on au long du processus. Une fois la mèche bien enroulée autour de la tête, on la fixe avec une pince plate. Et ainsi de suite. On recommence avec une autre mèche, en restant toujours dans le même sens, jusqu’à ce que l’ensemble de la chevelure soit enroulé. Attention, il faut veiller à ce que les cheveux restent humides. Ne pas hésiter donc à les humidifier à l’aide d’un spray si besoin. Une fois terminé, on fixe le tout avec un foulard et on laisse sécher toute la nuit (compter 10 à 12h pour un résultat bien lisse). Le lendemain matin on enlève tout ça, on brosse ses cheveux et on admire le résultat.

Quelle que soit la méthode choisie, il faut bien entendu se laver les cheveux juste avant en utilisant un shampooing lissant, combiné à un après-shampooing, à un masque voire à un sérum anti-frisottis utilisés au préalable pour un résultat plus efficace.