C’est le printemps, le soleil est de retour, les oiseaux chantent, les fleurs bourgeonnes, et les demandes en mariages se font de plus en plus nombreuses. En couple ? Très amoureuse ? Si vous pensez avoir trouvé l’homme idéal et êtes prêtes à ​franchir le pas, voici 10 questions ​existentielles ​à vous poser avant de ​prononcer le fameux « ​OUI ».

 

Est-ce que je l’aime vraiment ?

 

Oui, cette question n’est pas vide de sens. Avoir l’habitude de passer du temps avec une personne et l’aimer pour elle-même, sont deux choses tout à fait distinctes. Qu’on le veuille ou non, certains défauts chez l’autre​, jusqu’à lors inapparents, peuvent nous dégoûter au bout de quelques ​temps. Si vous êtes prêtes à accepter ses blagues lourdes et son jogging du dimanche, vous avez peut être trouvé chaussure à votre pied.

 

Désirons-nous les mêmes choses ?

 

Vouloir être ensemble, c’est bien. Mais sur le long terme, mieux vaut être sûres​ de regarder dans la même direction.  Avoir une passion en commun, partager des activités comme le spor​t​​, le ​cinéma, écouter de la musique, ​ou encore passer des heures à deux devant Netflix… peu importe ce que l’on fait, le principal est de se sentir bien et surtout soi même avec ​l’être aimé. Désirer les mêmes choses signifie aussi partager les mêmes points de vue sur des questions fondamentales. Combien de fois avons-nous entendu une de nos amies se plaindre de ne pas être en phase avec chéri et de devoir se cacher et tricher pour s’épanouir ? Personne ne veut cela, alors s’il souhaite nous changer, peut être qu’il n’est tout simplement pas le bon.

 

Partageons-nous les mêmes valeurs ?

 

Dans la même veine que la question précédente, l’importance de partager des valeurs communes permettra d’éviter de nombreux quiproquos et incompréhensions. La place que chacun accorde à la religion, les valeurs morales, l’éducation des enfants, la place de la famille, l’entourage que vous aimez fréquenter… ​tous ces ​points doivent être abordés afin d’éviter les mauvais surprises.

S’est on vus dans ​nos pires états ?

 

Ce sont les moments difficiles qui permettent de savoir ​à qui l’on a affaire. Si après un licenciement, des problèmes d’argent​, une maladie​ ou même un décès, chéri n’est pas là pour nous épauler, il ne le fera jamais. En revanche,si au moindre pépin, il nous calme et nous aide à aller de l’avant, peut être qu’il est fait pour nous et que nous pouvons compter sur lui pour toute la vie… du moins, on l’espère.

 

Suis-je prête à accepter son passé et ses parts d’ombre ?

 

 

Briseur de cœur ? Infidèle notoire ? Accro aux jeux d’argent ? Nous avons toutes et​ tous une part d’ombre plus ou moins assumée ou pas. Aimer, signifie aussi accepter l’autre avec ses bons et ses mauvais côtés​. S​i vous n’êtes pas prêtes à passer outre certains éléments liés à son passé ou si vous êtes injustement jalouse de son ex, c’est qu’il y a surement anguille sous roche. Après tout, l’amour est aussi ​une ​question de confiance.

 

Sommes-nous financièrement compatibles ?

 

Le rapport à l’argent peut mener au divorce de nombreux couples. Qu’on le veuille ou non, ​il joue un rôle important dans une relation. Si l’un est radin et l’autre dépensier, il faudra accorder ses violons pour éviter de se sentir frustré ou lésé​.

 

Est-ce que nous nous faisons confiance ?

 

 

La confiance, cela se gagne ! Dans un couple, les deux personnes ont un passé et des expériences heureuses ou malheureuses propres. Faire confiance à l’autre peut être une vraie épreuve pour certai​n​​s.​ En son abse​n​c​e ​le couple n’ira pas bien loin. Alors on réfléchit, on se pose les bonnes questions et on imagine tous les scénarios où la ​confiance pourrait être mise à rude épreuve.

 

Sommes-nous capables de communiquer efficacement ?

 

 

Les disputes dans un couple sont inévitables. Que la raison soit futile ou plus importante, ​on la gère comme une situation de crise. Hors de question de pousser ​l’autre dans ses​ derniers retranchements et de retourner chez les parents ​au moindre petit orage. ​Bien au contraire​.​ On fait le point, idéalement on pose cartes sur table​, on communique​ intelligemment​, on pèse les pour et les contre, et surtout on trouve un terrain d’entente. Rien de pire que de se disputer avec un mur froid et insurmontable. Si dès les premiers balbutiements de la relation, il nous est impossible de faire comprendre à chéri ce que nous désirons, il sera toujours difficile de s’exprimer convenablement et de faire passer les messages importants, même après le mariage.

 

Est-ce que nos entourages sont-ils compatibles avec notre personnalité ?

 

 

Amis, famille, collègues… Être en couple signifie entrer dans l’univers de l’autre, et le laisser entrer dan​s le nôtre. Si l’on ne s’entend pas avec ses amis et sa famille, cela pourrait sur le long terme poser de nombreux problèmes. Certains sont prêts par amour à s’éloigner de leur entourage pour se concentrer sur l’être aimé, mais c’est une erreur à​ ne surtout pas commettre de peur de se retrouver sans amis et en plus célibataire. Si belle maman est compliquée à gérer, que les rapports mère-fils sont fusionnels, comme ​c’est le cas ​dans beaucoup de familles marocaines, on cherche à savoir si il est possible de se faire une place ou on passe son chemin pour éviter les pics à chaque réunion de famille.

 

 

Suis-je prête à voir les choses à deux plutôt qu’à un ?

 

 

​S​’unir à quelqu’un pour le meilleur et pour le pire, signifie également qu’à chaque décision, importante ou pas, chéri doit être consulté. Pas question de demander la permission, nous sommes libres et indépendantes, mais notifier chéri de tel ou tel changement lui permettra de vivre sereinement et de se sentir concerné​. Il est évident que la réciprocité est de mise pour que le couple puisse tenir la route.