La mannequin, Bella Hadid a été accusée de racisme après avoir posté un cliché jugé maladroit sur sa story Instagram. Elle s’est tout de suite excusée sur Twitter. 

La top model américaine d’origine arabe Bella Hadid, a été pris à parti par de nombreux internautes qui ont accusé la jeune femme de racisme. En cause, une photo prise et partagée par la mannequin dans un aéroport, montrant son pied droit posé sur les drapeaux de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis, qui figurent sur les avions.

Comme l’explique le quotidien britannique The Telegraph , la semelle de la chaussure est considérée comme une insulte et un manque de respect envers les pays arabes. « Elle est considérée comme étant sale car elle est au contact du sol et associée au pied, la partie la plus basse du corps ».

Un hashtag a été créer sur Twitter #BellaHadidIsRacist. Certains utilisateurs ont également appelé à boycotter la maison Dior, dont Bella Hadid est l’égérie.

Tout de suite, la soeur de Gigi Hadid s’est rendue compte de son erreur, et a présenté publiquement ses excuses dans un post publié sur son compte Twitter. « Je poste cela afin de clarifier certaines choses que je porte sur le cœur… Pour commencer, jamais je ne voudrais que mes posts ou mes réseaux sociaux soient utilisés comme haine envers quelqu’un, surtout envers mon propre et bel héritage culturel ».

Cette dernière, d’origine palestiniennes par son père Mohamed Hadid a poursuivi: « Je souhaite adresser mes sincères excuses à tous ceux qui se sont sentis blessés, tout particulièrement l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis. Cela n’a jamais été mon intention et j’espère que vous comprendrais ce malentendu ».

« Je vais faire en sorte d’être plus responsable dans la sensibilisation à toutes les causes, y compris celles auxquelles ma très chère communauté du Moyen-Orient tient. Merci pour votre temps. J’aime chacun d’entre vous », a t-elle écrit sur Twitter