Encore une fois, la nouvelle chanson de Saad Lamjarred, accusé de viol et d’agression sexuelle avec violence, fuite sur la toile quelques heures avant sa sortie officielle, prévue ce soir à 20h.

Alors que Saad Lamjarred avait prévu de diffuser son nouveau single « Baddek eih » (Que veux-tu ?) ce lundi 17 décembre à 20h, un extrait du morceau est, en effet, déjà largement partagé sur les réseaux sociaux.

Le chanteur marocain, accusé de viol et d’agression sexuelle avec violence, avait enregistré « Baddek eih »  lors de son dernier séjour au Maroc. Son incarcération en France l’avait naturellement contraint à reporter le lancement du single.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

نوييطة من اغنية #سعد_لمجرد لي غيطلقها هاد لعشية #صباح_الخير ???

Une publication partagée par ??shortt_mashahirmaroc?? (@shortt_mashahirmaroc) le

A peine sorti de prison, l’interprète de « Ghazali » s’est empressé d’annoncer la nouvelle à ses fans. «Je remercie tous ceux qui se sont montrés solidaires avec moi et avec ma famille. Ma nouvelle chanson sortira le 17 décembre à 20h. » avait-il écrit sur son compte Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

الحمد لله رب العالمين جزيل الشكر لكل من تضامن معي من فانز و إعلاميين و أصدقاء و فنانين و عائلة لمجرد و الركراكي . الوالد و الوالدة الله يخليكم ليا ♥️♥️♥️ و تستمر الحياة …??‍♂️? كليب اغنيتي الجديدة سيطرح يوم 17 دجنبر 2018 بعنوان « بَدِّك ايه » الساعة الثامنة بتوقيت المغرب . Thank you allah Thank you to my fans , media , journalists , artists, friends , lamjarred and Regragui families for your notable and strong support ..I love u all .. mum and dad god bless u both I love u . And Life goes on ? « Baddek eih  » is my New music video ,, stay tuned .. inshallah my team and I , will drop it on December 17 . 8pm Morocco ?? time 8 days left ? It’s good to be back to u dear fans ♥️ #الله_ينصر_سيدنا # baddek_eih# December17th # love_my_fans_forever_and_ever

Une publication partagée par saadlamjarred (@saadlamjarred1) le

Saâd Lamjarred avait été interpellé fin août dernier dans la cité balnéaire de Saint-Tropez (Côte d’Azur), après la plainte d’une jeune femme de 29 ans pour « faits caractérisés de viol ».
Incarcéré depuis le 18 septembre dernier à la prison de Luynes, le chanteur marocain a « été remis en liberté sous contrôle judiciaire par la cour d’appel (d’Aix-en-Provence).
Selon la chambre de l’instruction, « le maintien en détention provisoire de Saad Lamjarred n’apparaît plus justifié par les nécessités de l’instruction, ni pour éviter un risque de dépérissement de preuves ».